Les sénateurs et les députés se réuniront lundi prochain en Assemblée nationale pour procéder à l’ouverture de la première session ordinaire de la troisième année législative, a appris HPN.

Lire la suite...

 

 Dans une lettre ouverte adressée aux membres du Conseil Supérieur du Pouvoir  Juiciaire, L'Action Internationale pour les Droits Humains (AIDH a fait part de ses préoccupations relatives au fonctionnement de la Direction de l'Inspection Judiciaire du CSPJ.

Lire la suite...

Le président du parti politique "Patryòt Rasanble pou Sove Lakay" (Parasol) qualifie de partisan et incomplet le rapport sur la gestion des fonds de Petro Caribe soumis au président du Sénat, vendredi dernier, par la Commission de suivi et d'approfondissement de l'enquête, ayant à sa tête, le sénateur du Nord-Ouest, Evalière Beauplan.

Lire la suite...

« La France salue la nomination, le 2 novembre, de Mme Susan D. Page au poste de représentante spéciale et chef de la mission des Nations unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), a déclaré, la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Lire la suite...

En vue de s’enquérir des informations relatives à l’état d’avancement du processus de correction des copies des examens d’État, notamment le bac, le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Pierre Josué Agénor Cadet a procédé, le mardi 10 juillet, à la visite des centres de traitement et de correction des copies. Les travaux ont redémarré mardi après les émeutes qu’a connues le pays le week-end écoulé, a constaté Haiti Press Network.

Lire la suite...

Le vendredi 11 mai 2018, le Ministère de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR) et l'Organisation des Nations unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), ont procédé à la remise de plusieurs lots de matériels à des associations de producteurs de lait. Cet appui s'inscrit dans le cadre du projet visant l´amélioration de l'agriculture familiale par le renforcement de la filière lait à travers la production, la transformation de lait cru et la commercialisation de produits laitiers en Haïti.

 

La distribution de ces matériels a concerné les laiteries de Damien, de Gressier et de Thomazeau, qui font partie des 13 laiteries bénéficiaires de ce projet financé par le Brésil à travers le Fonds de Reconstruction d´Haïti (FRH) et mis en œuvre par le MARNDR, avec l’appui technique de la FAO. Les producteurs ont reçu entre autres des kits de freezers solaires (freezers, batteries, panneaux solaires), des kits de réchauds accompagnés de bombonnes à propane, de bidons pour la traite, la collecte et le transport de lait cru, des matériels pour les tests de lait, des médicaments vétérinaires, des déchiqueteuses et des tricycles.

 

« Les matériels de transformation du lait permettront aux producteurs de diversifier leurs produits et de créer ainsi de nouvelles débouchées » a expliqué Agronome Herline Joseph, Cheffe de service d’élevage à la Direction de production animale du MARNDR. « L´ambition est de commercialiser des produits de qualité, à haute valeur nutritive, capables de rivaliser avec ceux qui garnissent les étagères de nos supermarchés » a, pour sa part, révélé M. Rosen Roger Jasmin, Directeur de la Production Animale au sein du MARNDR.

 

M. Walter DeOliveira, Représentant Adjoint de la FAO en Haïti, a souligné que « le projet vise principalement l´amélioration des conditions de vie des petits producteurs.  Ainsi, la mise en application des bonnes pratiques liées à l´élevage, la santé et la nutrition animales a permis à certains éleveurs encadrés d´augmenter leur production, passant de 0,75 galon/jour/vache, au début du projet fin 2016, à 1,5 galons/jour/vache aujourd´hui ».

 

« Les laiteries représentent une source de revenus réguliers nos familles ; nous pouvons désormais envoyer nos enfants à l’école sans grands soucis, tout en faisant des économies » a témoigné Choisius Dena, Président de l’Association de production de lait de Thomazeau (ASEPWOLET), qui s´exprimait au nom des producteurs et en a profité pour souligner « le grand bénéfice tiré des formations prodiguées par la FAO et le MARNDR » à ses pairs, pour le développement des laiteries.

 

Le projet qui s´étend sur les départements de l'Artibonite, du Sud, du Sud-Est, de la Grand-Anse, de l'Ouest, et du Nord, a également permis de renforcer les capacités de 11 associations de producteurs, en les dotant d´outils adéquats pour la gestion des laiteries et en leur inculquant les bonnes pratiques à adopter tout au long de la chaine de la filière lait.

 

Les résultats obtenus dans ces laiteries montrent la nécessité de structurer davantage la filière lait. Aussi, le MARNDR s´est engagé à accompagner les producteurs sur le plan technique, managérial et commercial.  Un comité chargé du contrôle de qualité a été constitué afin d´assurer la conformité avec les normes de qualité et d´hygiène en matière de production laitière.

 

Jacob Jean Charles

HPN

“Engageons-nous pour une communauté saine et responsable”, c’est sous ce thème que le Konbit Refleksyon ak Entèvansyin sou Pwoblèm Sosyal (KREPS-Ayiti) a célébré son premier anniversaire, le jeudi 17 mai 2018, au plein cœur de Port-au-Prince, à travers une séance de formation sur l’engagement citoyen.

Fondée le 17 mai 2017, Konbit Refleksyon ak Entèvansyon sou Pwoblèm Sosyal (KREPS-Ayiti) est une organisation à but non lucratif qui regroupe plusieurs étudiants (es) de la Faculté des Sciences Humaines de l’Université d’État d’Haïti (FASCH/UEH) et d’autres universités de la commune de Port-au-Prince.

Face aux situations-problèmes que font face les masses défavorisées du pays, ces jeunes étudiants et étudiantes se donnent pour tâche d’éduquer la population à travers des séances de formation sur des thématiques importantes pour pallier ces problèmes.

En effet, trois mois après son implantation, KREPS-Ayiti a réalisé trois journées de formation sur “la stigmatisation et la discipline positive” dans la commune de Hinche, haut plateau central, localité Rhode. Cette formation visait surtout les enseignants et enseignantes de cette localité afin de les amener à avoir un comportement responsable, adapté dans l’exercice de leurs fonctions, d’aider les personnes infectées du VIH/SIDA et d’autres maladies sexuellement transmissibles.

 KREPS-Ayiti, de l’avis de sa Vice-Présidente Blémire Dumerzier, est une petite communauté scientifique pour l’étude des problèmes sociaux, de faire de la recherche, les publier en vue de sensibiliser le plus de personnes possible sur l’enjeu des problèmes étudiés et analysés dans certaines localités du pays, si nous pouvons croire l’un des membres de cette structure.

À la fin de cette séance de formation, KREPS-Ayiti en a profité pour annoncer à la presse qu’il sera dans plusieurs communes du département de l’Ouest pour continuer les séries de formation sur la "Stigmatisation et la discipline positive".

 

Wadner Voltaire / Ricardo Royal

 

 

Le congrès national sur l'état de santé en Haïti organisé conjointement par l'association ANSANM POU AYITI et l'organisation internationale Relink Global Health s'est tenu vendredi à Port-au-Prince. Plus d'une centaine de participants ont pu suivre des séances plénières de conférences sur l'accès et les moyens possibles d'une amélioration des conditions de la santé en Haïti, a constaté HPN.

 

 

 

Interrogé par un journaliste de Haïti Press network, l'initiatrice du programme, la fondatrice de ANSANM POU AYITI Isabelle Noël affirme que ce congrès s'inscrit dans le cadre d'une réflexion sur l'état actuel de la santé en Haïti et les moyens pouvant améliorer les conditions.

 

 

 

 Aussi, juge –t-elle que les conditions d'accès à la santé en Haïti ont toujours été inégales.

 

« Les pauvres n'ont pas vraiment l'accès aux soins. Ils n'ont pas d'autre choix que de se rendre dans les hôpitaux publics de soins, souvent dénués de tous moyens », a-t-elle soutenu.

 

« L'accès au soins devient de plus en plus difficile du fait des barrières géographiques, mais aussi des difficultés financières empêchant un accès à la consultation médicale, aux laboratoires, et aux médicaments », a encore mentionné Madame Noel.

 

 

 

Par ailleurs le docteur Grenson Jeune a relevé plusieurs aspects dont l'inefficacité des ONG à apporter les soins nécessaires, l'insuffisance des ressources financières et humaines, les problèmes liés à la qualité des soins et l'inefficacité de certains hôpitaux comme les principaux facteurs qui ne favorisent pas l’accès à la santé dans le pays.

 

 

 

Deux étudiants en médecine, Manoham Osias, et Steevens Hyppolite, responsables de Haïti Health team pensent que L'Etat devrait plutôt utiliser des étudiants en médecine en vue d'améliorer les qualités de soins.

 

 

 

Toutefois estiment-ils, l'amélioration des conditions de santé en Haïti passera d'abord par l'éducation de la population sur l'univers médical, ensuite par la formation adéquate des médecins et autres personnels de la santé.

 

 

Quel temps fait-il?

Port-au-Prince Haiti Partly Cloudy (night), 24 °C
Current Conditions
Sunrise: 6:21 am   |   Sunset: 7:29 pm
73%     6.4 km/h     32.340 bar
Forecast
DIM Low: 20 °C High: 30 °C
LUN Low: 20 °C High: 30 °C
MAR Low: 20 °C High: 27 °C
MER Low: 20 °C High: 28 °C
JEU Low: 20 °C High: 30 °C
VEN Low: 20 °C High: 28 °C
SAM Low: 20 °C High: 29 °C
DIM Low: 20 °C High: 28 °C
LUN Low: 20 °C High: 26 °C
MAR Low: 21 °C High: 27 °C

HPN Nouvelles

Grid List

Selon des chiffres recueillis par le GARR, 40212 migrantes et migrants haïtiens ont été reconduits à la frontière haïtiano-dominicaine pour l’année 2017 et 31601 autres sont retournés de manière spontanée. Parmi ces migrants (68% d’hommes et 32 % de femmes), figurent 1795 mineurs non accompagnés.

Lire la suite...

 

Le Président de la Chambre des députés applaudit des deux mains l’obligation faite par le gouvernement de libeller les transactions qui s’effectuent en monnaie locale. Même si beaucoup d’économistes ont exprimé des réserves sur cette décision, Gary Bodeau rappelle qu’il s’agit de l’application de la loi purement et simplement.  

Lire la suite...

Evenements / Spectacles à venir

HPN Sondages