Haïti- Coopération : Jovenel Moise et L’UE font du secteur agricole et l’éducation dans le Sud et la Grand ’Anse une priorité

Economie
Typographie

Après une réunion, mercredi matin, au Palais national, entre des représentants de l’union Européenne et le nouveau président de la République  Jovenel Moïse pour discuter de l’enveloppe de 35 millions d’euros pour répondre aux défis occasionnés par le passage de l'ouragan Matthew dans le pays, les ambassadeurs de l’UE se sont dits satisfaits et en ont profité pour inviter le président à visiter Bruxelles et l’Europe dans les prochains jours afin d’avoir des conversations plus concrète.

Lors de cette entrevue, le président fraichement élu a souligné ses inquiétudes pour le secteur agricole ravagé dans les départements du Sud et de la Grand'Anse lors du passage de Matthew et la reconstruction des écoles endommagées de ces zones.

Selon l'UE, préoccupé par la corruption et le respect des droits de l’homme, Jovenel Moise a insisté dans ses propos  sur 50 lois qu’il faudrait adopter et la reconstruction immédiate de la route nationale Numéro 3.

« Nous avons parlé des priorités du président de remettre Haïti sur les rails du développement et l’UE va poursuivre son appui en renforçant notre relation avec la nouvelle administration», a déclaré Madame Edita Hrda, directrice pour l’Amérique du Service européen.

« Il est urgent de renforcer les efforts pour assurer un développement plus inclusif et soutenable, respectueux de l’environnement car nous sommes dans un moment clé pour l’unité nationale où toutes les énergies doivent se conjuguer pour le redressement du pays », a-t-elle ajouté.

L’Ambassadeur Vincent Degert a rappelé que l’enveloppe financière de l’UE à Haïti pour la période de 2014-2020 s’élève à 455 millions d’euros.

 

 

Esther Versière

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages