8e sommet international sur la finance : Le financement du secteur agricole une préoccupation du MEF

Economie
Typographie

 

 Intervenant lors du 8e Sommet International sur la finance mercredi au Karibe Convention center, Le Directeur du Budget du Ministère de l'Economie et des finances(MEF) Jean Michel Silin montre que le secteur agricole a connu une progression dans le Budget de la République avec plus de 9,8 milliards de gourdes soit 6,8% du budget global. M. Silin fait remarquer qu'en 2013, il ne représentait que 0.6%.  

"Depuis 2015 l'agriculture est au cœur de la relance économique" a renchéri   M. Romel Troissou Directeur des Etudes économiques et de prévisions du MEF. Le technicien  souligne que des initiatives récentes ont été prises par l'Etat haïtien pour mobiliser des ressources en appui à la mécanisation du secteur agricole et le financement des infrastructures agricoles citant en exemple des bons de la BRH.

M. Romel Troissou a indiqué que l'Etat fait de la pression fiscale son arme de prédilection pour augmenter les recettes afin de financer le budget dont l'enveloppe globale est de 144 milliards de gourdes.

Dans cette enveloppe le ministère de l’économie et des finances doit collecter 93,4 milliards de gourdes. Même si les recettes par rapport au Produit intérieur brut(PIB) est passé de 12 à 13%, le Directeur des Etudes économiques du MEF regrette que ce chiffre soit en dessous des 21% qui est la tendance dans la Région Caribéenne et de l'Amérique latine.

M. Troissou n'a pas caché ses préoccupations face à la dépréciation de la gourde. Pour la période 2009-2014, la monnaie haïtienne n'a perdu que 4 gourdes de sa valeur et en 2015 avec la crise politique elle a perdu 12 gourdes soit 3 fois plus en moins d'un an. Il fait remarquer que l'inflation a réellement atteint les 2 chiffres en août 2015, toujours avec la crise politique.

Le Directeur des études économiques du MEF déduit que la stabilité politique peut aider à mieux financer le secteur agricole pour améliorer la vie de la population haïtienne dont la croissance est de 1,5% et un revenu per capita  de 750 dollars.

 

ET 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages