Clin d’œil d’Eddy Labossière au prochain gouvernement

Economie
Typographie

Le Président Jovenel Moise vient de présenter à la nation le Notaire Jean Henry Céant, en guise de remplacement au Dr Jack Guy Lafontant à la Primature. En attendant la bénédiction ou non des deux chambres du Parlement à la nouvelle équipe gouvernementale qui devra être constituée, l’Économiste Eddy Labossière attire l’attention du prochain gouvernement, quel qu’il soit, sur certains points jugés urgents.

Sur les 11 millions d'habitants que compte la population haïtienne, près de 6 millions sont en situation d’extrême pauvreté, selon l’Économiste Eddy Labossière. Pour renverser la donne, il faut au sommet de l’État un leadership visionnaire et éclairé, explique le Professeur.

Pour pallier cette situation de descente aux enfers que connait depuis des lustres la population haïtienne, Eddy Labossière croit qu’une véritable transition fiscale, budgétaire, monétaire et du marché financier devra être effectuée.

Contrairement aux nombreuses dépenses inutiles enregistrées dans les derniers budgets, l’Économiste exige à ce que les prochains budgets soient plus responsables.

 En analysant le dernier budget en exercice, Eddy Labossière rappelle avoir relevé plus de 40 milliards de gourdes de mauvaises dépenses. Alors que ce montant aurait pu être utilisé pour financer des projets à caractère social dans le but de soulager le sort des plus démunis, fulmine-t-il. 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages