Haïti-affaires : Delimart  se fait une nouvelle fraîcheur

Economie
Typographie

Plus de deux mois après avoir subi d’énormes pertes lors des événements des 6,7 et 8 juillet dernier, la ligne de supermarchés Delimart, très connue du milieu haïtien, refait son image et se donne une nouvelle dynamique. L'homme d'affaires Reginald Boulos, propriétaires de cette ligne n'entend pas baisser les bras.

Le logo de l'institution a changé, les travaux de réparation à Clercine dans la commune de Tabarre avance à grand pas et à Delmas 32. Des avis de recrutement sont lancés pour doter Delimart de nouveaux cadres. Dr Reginald Boulos multiplie ses interventions dans la presse pour rassurer ses clients mais encore pour dire à la population que la formule  pour reconstruire le pays ne passe pas par la violence mais à travers un nouveau contrat social.

Dr Boulos lors d'une intervention dans une station dans la capitale avait rappelé que sa fondation a un programme de subventions pour des jeunes dans la commune de cité soleil et dans d'autres quartiers populaires. Et grace à ses programmes plusieurs centaines d'enfants vont à l’école  et reçoivent régulièrement un plat chaud. Malheureusement, ces interventions ne sont pas connues de la population et ne font pas la une des journaux regrette t-il.

L'homme d’affaires a dans un tweet rappelé son engagement envers ses employés : "Jan mwen te pwomèt sa, tout anplwaye antrepriz mwen yo ap resevwa yon prim, bourad pou rantre lekòl la kote sitiyasyon ekonomik peyi a malouk. Anplwaye Delimart ki andisponibilite yo ap benefisye prim sa tou.M envite sektè prive a fè menmjan avè m".

Viv #yonlòtAyiti 

Alors que la ligne de supermarchés Delimart se prépare à rouvrir certaines portes qui étaient fermées, d'autres centres continuent de fonctionner sans problème notamment dans la commune de carrefour. Les gens font la queue chaque jour pour retirer les kits alimentaires pour les élèves.

"Ce serait dommage si ce supermarché avait été incendié parce que c'est le seul que nous avons à carrefour" lance cette dame d'une trentaine d'années accompagnées de ses deux enfants. Il nous faut d'autres supermarchés de ce type pour libérer la rue et nos trottoirs a ajouté cet homme aux cheveux gris.

Pour le moment, Dr Reginald Boulos n'a donné aucune date sur son compte Tweeter pour la réouverture des supermarchés qui ont été saccagés les 6,7 et 8 juillet dernier. Cependant, il salue les efforts des  ouvriers qui travaillent jour et nuit pour refaire les bâtiments.  

HPN

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages