ECOSOC se prononce en faveur d’un dialogue inter-haïtien

Economie
Typographie

Le groupe consultatif ad hoc du Conseil économique et social sur Haïti (ECOSOC) a publié, mercredi dernier, une déclaration officielle exhortant la communauté internationale à rester collectivement engagée dans son soutien à Haïti. Le Groupe a également exprimé sa "grave préoccupation" devant la détérioration de la situation humanitaire en Haïti.

Pour l'ECOSOC, il ne saurait y avoir de paix durable et de stabilité sans s'efforcer de parvenir à un développement durable et à la sécurité économique de tous les Haïtiens. Ainsi, le Groupe appelle toutes les parties haïtiennes à rejeter la violence et à s’engager de toute urgence à régler pacifiquement leurs différends politiques par le dialogue.

L'ECOSOC, rappelle qu'un dialogue national global, constructif et inclusif reste la voie à suivre afin de relever avec succès les défis politiques, sociaux, humanitaires et économiques auxquels le pays est confronté, de rétablir la confiance et de définir une vision commune pour le développement à long terme du pays.

Par ailleurs, il souligne que les efforts en faveur d'un dialogue national inclusif devraient être complétés par des mesures visant à aider de manière urgente à répondre aux besoins socio-économiques et humanitaires des groupes de population les plus vulnérables. 

Rappelons que le Groupe consultatif ad hoc sur Haïti est composé des pays suivants: Argentine, États-Unis d'Amérique, Bahamas, Belize, Bénin, Brésil, Canada (président), Chili, Colombie, El Salvador, France, Haïti, Mexique, Pérou et Uruguay aux Nations unies et a été créé en 1999. Sa mission est de suivre de près et de fournir des conseils sur la stratégie de développement à long terme d’Haïti.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages