Haïti-commerce- : Reprises des activités au marché de la Croix-des-Bossales

Economie
Typographie

 

 

 

 

 

Depuis quelques jours, peu de coups de feu retentissent dans la zone où les petits commerçants étalent leurs produits. Des gens sur place témoignent du bénéfice que leur apporte le calme qui est revenu. De plus en plus de camions viennent débarquer des marchandises en toute tranquillité s'en réjouit Jean Onel Félix qui est le responsable de la sécurité. Parallèlement, la plupart des interrogés regrettent que ce climat plus ou moins paisible ne soit instauré par des individus armés.

 

 

 

Les espaces incendiés au mois de janvier dernier ne sont pas encore restaurés. Malgré cela, les commerçants regagnent leur place dans plus grand centre commercial du pays. Ils sont nombreux à reprendre leurs activités à l'abandon depuis plusieurs mois à cause de l'insécurité qui battait son plein dans la zone. Si jadis, des individus armés terrorisaient les vendeurs et les dépouillaient, une nette amélioration est constatée, témoigne Jean Onel Félix, chef de la sécurité, qui affirme avoir constaté une baisse significative des actes de banditisme dans cette zone pendant les jours précédents.

 

Le marché de la Croix-des-bossales tente de renaître de ses cendres.  Chacun vaque à ses occupations certes, mais toujours est-il que rien n'a changé à l'insalubrité qui y règne dont les petits commerçants et acheteurs ne s’inquiètent guère en se déplaçant d'un endroit à l'autre. Alors qu’aucune présence policière n'est constatée à proximité, ils se disent plutôt en sécurité comparativement aux jours précédents. Du moins pour l'instant, car il faut rappeler que les exactions des hors-la-loi provoquent de manière récurrente la perte des tonnes de marchandises. Les séquelles sont encore visibles.

 

A cause des démonstrations violentes très fréquentes, de nombreux marchands ont dû quitter la zone. Plusieurs d'entre eux se sont même réfugiés une fois dans l'enceinte du parlement pour essayer d’échapper à la terreur des bandits. La zone était pratiquement déserte il y a quelques mois. A présent, les gens manifestent leur satisfaction du retour au calme. « Si aujourd'hui, la zone est tranquille, du moins apparemment, ce ne sont pas les agents des forces de l'ordre qui en sont à l'origine », soutient un quadragénaire qui regrette qu'aucun représentant du gouvernement ne leur soit venu en aide malgré les différents épisodes macabres survenus au marché de la croix-des-bossales.

 

 

 

Pas de coup de feu, pas de tension, le marché fonctionne mais le responsable de la sécurité Jean Onel Félix croit qu’il y a encore du chemin à parcourir pour rétablir totalement la sécurité. « Nous espérons que les autorités municipales vont nous accompagner afin de consolider cette paix. Ainsi nous pouvons rassurer les commerçants qui ont repris leurs activités puis encourager les autres qui hésitent de revenir au marché à cause des mésaventures qu'ils ont vécues.», a-t-il déclaré.

 

 

 

Marvens Pierre

 

Photo : Archives

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages