La « grave détérioration » de la situation humanitaire en Haïti inquiète les Nations Unies

Economie
Typographie

 

 

Le coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Haïti, Bruno Lemarquis, a indiqué hier mercredi, avoir noté une forte détérioration de la situation humanitaire dans le pays, où plus de 40% de la population aura besoin d'aide cette année en raison de niveaux préoccupants d'insécurité alimentaire.

 

Il a affirmé que la plupart des besoins humanitaires en Haïti sont chroniques. Une aide d'urgence est nécessaire pour répondre aux besoins des plus vulnérables, a-t-il souligné.

 

M. Lemarquis a aussi indiqué que les chiffres de l'insécurité alimentaire se rapprochent de ceux du Soudan du Sud ou de la République Centrafricaine, deux pays secoués par des conflits armés, a rappelé le diplomate onusien.

 

Pour ce qui est d’Haïti, c’est la crise politique qui aggrave la situation qui était déjà complexe, a-t-il dit. L’ONU estime qu’environ 4.4 millions de citoyens, soit plus de 40% de la population, auront besoin d’une aide d’urgence en raison de l’insécurité alimentaire.

 

En 2020, 4.1 millions d’haïtiens se trouvaient en situation d’insécurité alimentaire et, à côté de la crise politique, Haïti subit les effets de la pandémie de Covid-19 sur l’économie et les dégâts provoqués par la tempête tropicale Laura.

 

Ce sont des facteurs qui provoquent une "détérioration significative" de la situation en Haïti, un pays qui a besoin d'une assistance internationale, a insisté Bruno Lemarquis.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages