Haiti-République dominicaine: Des Haitiens rapatriés par dizaines à la frontière

Haiti - Diaspora
Typographie

Des Haïtiens sont rapatriés par dizaines à la frontière de Perdernales-Anse à Pitres depuis qu'un regain de tension a été enregistré ces derniers jours dans la localité Las Mercedes où un couple de fermiers dominicains aurait été tué à coups de machette par des ouvriers dominicains, a appris Haiti Press Network.

Depuis une semaine, une centaine d'Haïtiens sont ainsi retournés à la frontière et d'autres continuent d'arriver. Un ouvrier haïtien a été agressé par des Dominicains. Ces derniers rendent les Haïtiens responsables de l'assassinat de deux dominicains.

"Nos équipes sur le terrain ont enregistré des refoulements à la frontière de dizaiines de ressortissants d'Haitiens par les autorités municipales de Pedernales. Ces rapatriements sont organisés par des responsables municipaux qui tentent de gérer une situation de tension entre les Dominicains et des ouvriers haitiens depuis le meurtre du couple dominicain", a confié à HPN Madame Géralda St-Vil responsable de communication du Groupe d'appui aux réfugiés (GARR).

Selon Madame St-Vil, les Haïtiens sont reconduits dans des véhicules officiels par les autorités municipales de Las Mercedes en prévision d'affrontements entre des groupes qui menacent les ouvriers agricoles engagés sur des fermes dans la région de Pedernales où le meurtre a été perpétré en février dernier. "Il a une vraie chasse aux ouvriers haïtiens dans cette localité. Ils subissent des menaces et son sont poursuivis par des groupes qui leur donnent 24 heures pour retourner en Haïti", a indiqué un fonctionnaire du GARR déployé sur la frontière.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages