Haïti-Politique : l’Etat commence à financer les partis politiques

Politique
Typographie



Le financement des partis politiques par l’Etat haïtien a débuté ce lundi. En ce sens, une cérémonie symbolique de remise des premiers chèques à quatre partis politiques s’est tenue, ce lundi, à la Primature. Ainsi, l’administration Moïse-Lafontant dit vouloir respecter de la loi du 16 janvier 2014 portant sur la formation, le fonctionnement et le financement des partis politiques.



En effet,  Bouclier, Renmen Ayiti, Mossano et Konsyans Patriotik, sont les premiers bénéficiaires des fonds de l’Etat. A eux quatre, ils vont se partager 14 millions de gourdes environ.

Présent à cet événement, le ministre de l'économie et de finances, Jude Alix Patrick Salomon, a rappelé que les bénéficiaires de ces enveloppes devront rendre compte des dépenses auprès de la CSC/CA (cour supérieure des comptes et du contentieux administratif).

Qualifiant cet événement d’historique, le titulaire du MEF a indiqué que les contrevenants seront passibles de sanctions.

De son côté, le président du comité de suivi pour le financement et l'institutionnalisation des partis politiques, Mathias Pierre, a révélé que des 571 millions de gourdes prévus dans le cadre du financement des partis politiques, 250 millions sont déjà disponibles.

Notons qu’avec 8 millions de gourdes l’un et plus de 3 millions de gourdes l’autre, les  Partis politiques Bouclier et Renmen Ayiti sont les plus grands bénéficiaires de cette première tranche.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages