Selon cette enquête menée par l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID), un tiers des bureaux des parlementaires en circonscriptions et dans les départements reste introuvables et 21% des deux tiers repérés sont non fonctionnels, a-t-on appris.

Lire la suite...

Le scandale des dépenses faramineuses au Parlement continue de faire débats sur les réseaux sociaux, au sein des groupes dans divers coins, mais également dans les médias traditionnels. Ce qui ne laisse indifférentes de nombreuses personnes au point tel, qu’un organisme vient de réclamer de la Cour supérieure des comptes et du Contentieux administratif (CS/CCA), une vérification des comptes des deux Chambres. Ce, pour faire lumière sur les dépenses du Palais législatif, dont les fonds de fonctionnement proviennent du Trésor public, constate Haiti Press Network.

Lire la suite...

 

Comme annoncé, la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif a remis le rapport d’audit sur les fonds PetroCaribe au Parlement, ce jeudi 31 janvier 2019. Il s’agit d’un rapport partiel, selon les précisions du président de la CSCCA, Pierre Volmar Desmesyeux qui fait état de certaines limites rencontrées par les vérificateurs dans le cadre de leur travail.

Lire la suite...

La chambre des députés a décidé de renvoyer le projet de loi de finances 2018-2019 texte à l’exécutif, après son analyse par la commission permanente finances et budget de cette branche du Parlement. Un acte posé à l’unanimité par les députés, pro-gouvernementaux et opposants, qui estiment que le projet de loi de finances 18/19, chiffré à 172, 8 milliards de gourdes ne répond pas aux exigences de l’heure.

Lire la suite...

Après la chambre des députés, le Sénat de la République a renouvelé jeudi soir son bureau. Au grand corps, l'élection qui s'est joué entre 2 principaux blocs parlementaires : le Groupe des Sénateurs pour l’Équilibre Politique et le groupe majoritaire circonstanciel, a vu l'arrivée à la présidence du bureau le Sénateur Carl Murat Cantave (Artibonite).

Lire la suite...

 

Après le vote express de censure donné à Jean Henry Céant, Les députés ont fait encore parlé d'eux avec le vote  presqu'à l'unanimité, d'une proposition de loi modifiant la loi du 10 septembre 2009 fixant le salaire minimum dans les établissements industriels et commerciaux soumise par la commission des affaires sociales et du travail de la chambre basse.

Lire la suite...

 Le président de la Chambre le député Gary Bodeau a été réélu mardi soir a la tête du bureau de la Chambre lors de l’élection des membres du bureau. Il a recueilli 104 voix en sa faveur, 0 contre et 6 abstentions.

 

Le député Caleb Desrameaux (Tabarre) a conservé son poste de vice-président aux séances.

Les députés étaient appelés à élire un nouveau bureau à la chambre au lendemain d’ouverture lundi de la dernière session de la 50e législature.

 

De nouvelles élections législatives sont prévues en Haïti cette année pour renouveler le tiers des 30 membres du sénat et l’intégralité de la chambre basse.

 

Le député de la circonscription de Mirebalais-Boucan Carré, Abel Descollines a fait part de la position des députés du bloc minoritaire vis-à-vis du projet de loi de finance déposé au parlement. Abel Descollines et ses pairs qui désapprouvent le budget, promettent de faire une "guérilla parlementaire" si le gouvernement ne reconsidère pas ce budget.

"Il existe trop de disparité, à chaque fois entre le projet de loi voté par le parlement et l’exécution du budget par l’exécutif’’ lance Abel Descollines. Le parlementaire  dénonce une négligence en ce qui concerne le décaissement des fonds alloués à certains projets.  

"L’argent est décaissé selon l’affinité des élus locaux avec le pouvoir en place" a fait savoir l’élu de Mirebalais. Une pratique à laquelle les députés de l’opposition veulent en finir. Ces derniers invitent le gouvernement à s’engager à travers un document pour donner la garantie que le budget sera exécuté tel qu’il a été adopté par les parlementaires. Un engagement du gouvernement qui ne garantit pas toutefois l’adhésion du budget par les députés minoritaires.

Les élus sont perplexes face à  certains argumentaires apportés par le gouvernement pour justifier son projet de loi de finance. "Le gouvernement parle d’un budget à dominante sociale, nous ne sommes pas convaincus" dit le député.

Abel Descollines qui croit dans un budget à dominante sociale le gouvernement devrait prévoir des interventions dans les zones de non-droit ainsi que certaines sections communales qui sont "des poches de pauvretés" avance le parlementaire.

Par ailleurs le bloc minoritaire a salué la réduction du budget de certains pouvoirs de l’État mais une démarche insuffisante pour sortir de la crise économique croient les députés minoritaires. "Parallèlement à cette décision le gouvernement devrait aborder la question des franchises douanière dans le budget" explique Abel Descollines.   

 Les députés ont souligné qu’aucune mesure n’est annoncée dans le budget pour freiner la dépréciation de la gourde. Après analyse le bloc minoritaire compte bloquer le vote du budget.

    Kervens Olivier

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages