Haïti-Elections : Le rapport de la commission divise les parlementaires 

Le Parlement
Typographie

 

Des députés et sénateurs ont réagi à la publication officielle du rapport de la commission de vérification électorale. La chambre des députés dans sa majorité est contre les conclusions du document de la commission, réaffirmant qu’elle n’y est pas liée. Au sénat de la République également le bloc minoritaire minimise le rapport de la commission recommandant l’annulation de la présidentielle de 2015.

 

Le rapport de la commission scandalise la chambre des députés dans sa grande majorité.  Selon le premier secrétaire du bureau, une réunion doit se tenir de manière célère cette semaine au sommet de cette branche du parlement en vue d’adopter une position officielle en réponse au président Privert.  

‘’En recommandant la reprise à zéro de l’élection présidentielle, la commission a créé la confusion la plus totale

En effet, l’élu de Mirebalais estime que la sincérité du vote n’a pas été établie comme prévue dans les termes de références créant cette entité.

De son coté le représentant de Fanmi Lavalas est satisfait du travail de la commission. 

 Printemps Bélisaire attendait pourtant que celle-ci indexe nommément les bénéficiaires des fraudes lors de l’élection présidentielle de 2015.

‘’Il faut que le décret électoral soit appliqué contre les fraudeurs ‘’, s’époumone le parlementaire. 

Du coté des sénateurs, les avis divergent. Le bloc minoritaire minimise l’impact du rapport dans lequel il voit une stratégie de diversion, orchestrée par Jocelerme Privert pour faire durer son mandat.

Alors que le chef de l’Etat a conseillé au CEP de faire bon usage du rapport de la commission et que le CEP lui-même passe déjà au peigne fin le document, le sénateur Andris Riché met au défi Léopold Berlanger de l’appliquer.

De l’avis du sénateur Francisco Delacruz, la reprise de la présidentielle, est une sage décision.

Se remémorant les troubles politiques occasionnés par les résultats du CEP d’Opont, l’élu du Centre invite l’actuel conseil électoral à ne pas céder aux intimidations.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages