La FAO salue l’adoption de la Résolution portant création officielle du Front Parlementaire contre la Faim en Haïti 

Le Parlement
Typographie

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) salue la décision de la Chambre des députes, d’adopter, le mardi 4 juillet 2017, la Résolution portant création officielle du Front Parlementaire contre la Faim Haïti (FPFH), avec soixante-neuf (69)  députés signataires.

 

L’adoption de ladite Résolution fait d’Haïti le 18e pays de la région de l’Amérique Latine et des Caraïbes, et le premier pays francophone dans le monde, à disposer de cette structure associative de Parlementaires engagés dans la lutte pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, a-t-on lu dans un communiqué de la FAO.

 

Lors de l’annonce officielle relative à la création dudit Front, les députés Tanis Tertius, Yves Dupras et Samuel D’Haïti, membres de la Commission Permanente « Agriculture et Sécurité Alimentaire » à la Chambre des Députés, l’une des principales Commissions Parlementaires instigatrices de l’initiative, ont tenu à remercier la FAO pour tout son appui dans le processus de conception et d’accompagnement technique qui a permis d’accoucher du Front.

 

« Le Front Parlementaire Contre la Faim en Haïti (FPFH), que nous venons de créer avec l’appui la FAO, servira de plateforme plus inclusive et plus intégrée pour discuter et réfléchir sur les questions essentielles relatives à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et au droit à l’alimentation dans le pays, dans la perspective d’allouer des ressources adéquates à la formulation et la mise en œuvre  des Politiques publiques et de Programmes relatifs à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de faciliter l’accès de la population à une alimentation saine et adéquate, et d’éradiquer la faim et la malnutrition dans le pays », a signalé le député Yves Dupras, Rapporteur de la dite Commission.

 

En outre, le député Tertius, Président de la Commission, a fait remarquer que ce Front servira également d’outil politique facilitant la mise en place de cadres normatifs et juridiques de priorisation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les programmes de développement, en vue de parvenir à une Haïti libérée de la faim.

 

Le Représentant de la FAO en Haïti, Dr. Nathanael Hishamunda, réagissant à cette bonne nouvelle pour Haïti, est persuadé que la création officielle du Front Parlementaire contre la Faim, constitue un bond en avant dans la lutte contre la faim et la pauvreté dans le pays. 

 

« Avec la création du Front Parlementaire contre la Faim en Haïti, la question de la sécurité alimentaire et nutritionnelle va être placée au plus haut niveau de l’agenda politique et législatif et suscitera l’engagement des décideurs en vue de l’éradication rapide de la faim et de la malnutrition dans le pays ».

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages