Haïti-politique : Les 4 Sénateurs exigent la recomposition du gouvernement pour ratifier le PM Lapin

Le Parlement
Typographie

 

 

Les quatre sénateurs de l’opposition Ricard Pierre, Beauplan Evallière, Cassy Nènel et Cheramy Antonio, qui se sont farouchement opposés à la tenue de la séance de ratification du Premier Ministre nommé, Jean Michel Lapin, ont fixé, jeudi, leur position en vue de la poursuite de la procédure devant aboutir au vote du nouveau gouvernement.

 

 

 

Dans une lettre adressée au Président du Sénat de la République, Carl Murat Cantave, ces parlementaires posent quatre exigences pour garantir la séance de ratification du Premier ministre Jean Michel Lapin.

 

 

 

Les parlementaires de l’opposition réclament la présentation au Sénat d'un cabinet ministériel complet et sans cumul de poste tel que le veut la loi du 8 novembre 2006 abrogeant le décret de 2005. « Cette loi qui est une application de l'article 167 de la Constitution condamne avec l'article 221 de cette dernière le cumul de poste », soutiennent-ils.

 

D’autres parts, ils exigent le retrait du cabinet ministériel des ministres ayant fait partie du Gouvernement de Jean Henry Céant car suivant le principe de la solidarité gouvernementale prescrit par la Constitution, tous les ministres du gouvernement de l’ex-PM Céant ont été frappés de la motion de censure votée à une écrasante majorité à la chambre des députés.

 

 

 

Ils réclament aussi la mise à la disposition du groupe des 4 des dossiers de tous les ministres pour un minutieux examen et la convocation en urgence d'une Conférence des présidents du sénat pour « statuer sur le comportement belliqueux du Sénateur Joseph Lambert à l'égard de notre collègue Ricard Pierre lors de la séance du 14 mai 2019 ».

 

 

 

« Le respect de ces exigences légales et constitutionnelles facilitera une bonne reprise de la séance et contribuera à la bonne marche du Sénat, déjà décrié par la population », lit-t-on dans cette correspondance des sénateurs de l’opposition.

 

 

 

Notons qu'à deux reprises la séance de ratification de l’énoncé de la politique générale du Premier Ministre Jean Michel Lapin a avortée en raison de l’opposition des 4 sénateurs.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages