Haïti-parlement : L'OCID lance un projet de plaidoyer pour l’ouverture, la transparence et la responsabilisation du parlement en Haïti

Le Parlement
Typographie

 



L’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID) tente de mobiliser les acteurs politiques, ceux de la société civile et l’opinion publique haïtienne en faveur de l’ouverture, la transparence et  la responsabilisation du Parlement haïtien, à partir de la 51ème Législature, quel que soit le moment où les élections législatives doivent se tenir.

Dans un cahier de charges, l’OCID préconise globalement le vote d’une loi sur la transparence et l’accès à l’information établissant une Haute autorité compétente pour recevoir et statuer sur les plaintes des citoyennes et des citoyens, le vote d’une loi établissant la protection des témoins, des dénonciateurs et des lanceurs d’alerte, et d’une loi modifiant celle du 12 février 2008 portant déclaration de patrimoine pour y introduire l’interdiction du paiement des compensations aux parlementaires ainsi qu’aux autres personnalités politiques qui n’auront pas fait à temps leur déclaration de patrimoine.

 

L’organisation plaide aussi le vote d’une Loi organique du Pouvoir législatif précisant l’organisation et le fonctionnement des deux Chambres et de toutes les instances parlementaires. Cette loi fera obligation aux Commissions de consulter systématiquement la société civile en exigeant que les votes soient publics, elle rendra obligatoire la publication des informations sur l’assiduité des parlementaires aux séances plénières et dans les Commissions permanentes ; elle exigera au Parlement de créer et administrer un site Internet où devront être publiés, sous formats téléchargeables et réutilisables,  tous les documents relatifs à son travail, sauf les exceptions déterminées par la loi, etc.

Pour présenter la Trousse de plaidoyer en faveur de la réforme du Parlement et souligner les nouveaux enjeux créés par la crise de la Covid-19 pour le pays, l’OCID a organisé, le 27 mai 2020, un Atelier virtuel de plaidoyer qui a pu réunir au total quatre-vingt (80) participants et participantes.

L'OCID a indiqué qu’elle va continuer avec la diffusion de la trousse et la sensibilisation de l’opinion publique sur les enjeux d’un Parlement ouvert, transparent et démocratique. Une deuxième phase de la campagne s’ensuivra avec la mobilisation des jeunes et des femmes en particulier sur la nécessité de prendre au sérieux les élections législatives et de se préparer à faire des choix éclairés, lorsque le consensus aura été trouvé pour que ces élections aient lieu", lit-t-on dans un document rendu public par l'organisme.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages