Haïti-Crise : Des partis politiques dénient l’autorité de Jocelerme Privert 

L'executif
Typographie

 

 

Des Partis et groupements politiques dont KID, PHTK, FUSION et Consortium National entre autres dénoncent ce qu’ils appellent le refus du Président Provisoire Jocelerme Privert de quitter le Palais National qu’il occupe sans titre ni qualité depuis l’expiration de son mandat le 14 juin 2016. 

Dans une résolution signée en date du 21 juillet dernier, ces organisations politiques demandent au Parlement Haïtien d’éviter toutes démarches visant la prolongation ou le renouvellement inconstitutionnel et illégal du mandat de Jocelerme Privert.

Réclamant l’investiture d’un Juge de la Cour de Cassation comme Président Provisoire de la République en concertation avec les trois (3) pouvoirs de l’Etat, ces partis informent les organisations de la société civile, notamment la Conférence Episcopale, les associations patronales et syndicales, les cultes réformés, la Fédération Nationale des vodouisants, les organisations des Droits humains ainsi que la communauté internationale qu’ils ne reconnaissent plus l’autorité de Monsieur Jocelerme Privert comme Président Provisoire de la République, et que tous actes par lui posés au nom de la nation depuis le 14 juin 2016 sont nuls et de nuls effets.

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages