Remaniement ministériel : la présidence appelle à la patience

L'executif
Typographie


« La prérogative de décider de l’opportunité ou pas d’un remaniement ministériel appartient uniquement au président de la république », c’est la réponse du conseiller en communication de la présidence, Lucien Jura.
Le porte-parole répondait à l’ultimatum de 72 heures lancé mercredi au président Jovenel Moise par des parlementaires pour qu’il procède à des changements au sein de l’équipe gouvernementale.


L’ancien journaliste Lucien Jura, a indiqué vendredi, à quelques heures de l’expiration de l’ultimatum, que la prérogative de décider de l’opportunité ou non, de changer des membres de l’équipe gouvernementale appartenait uniquement au chef de l’Etat.

L’Exécutif, dit-il, analysera de manière souveraine, l’opportunité ou non, de remanier le gouvernement, ajoutant que cela se fera dans le calme et la sérénité et en fonction des engagements du président Moise.

Évoquant le principe de la séparation des pouvoirs, M. Jura a indiqué que nul ne peut pressurer le président en ce sens.

Il  a affirmé toutefois que, partisan du dialogue permanent, Jovenel Moise était toujours en discussion notamment avec ses alliés au parlement et c’est par souci d’élégance que ce point figurait parmi les sujets abordés.

Par Dodeley Orélus

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages