Haïti-Politique: Remaniement probable du gouvernement Lafontant, les violons ne s'accordent pas

Politique
Typographie

La nouvelle d'une éventuelle opération de changement au niveau des portefeuilles ministérielles du gouvernement en place défraie la chronique depuis bientôt trois semaines. Des parlementaires font office de porte parole du gouvernement en divulguant  l'annonce en question. Si le Secrétaire général du Conseil des Ministres, Rénald Lubérice n'a pas dementi  la nouvelle, ce remaniement ministériel se fait encore attendre.

À cet effet, sur son compte twitter, le Président de l'Assemblée nationale, le Sénateur Joseph Lambert, fait le point en précisant qu'un cabinet ministériel est l'expression politique d'un moment. La nécessité de le remanier relève de la compétence du Chef de l'État et du Premier ministre..." À ce sujet, il a également mis en garde l'exécutif en ses termes: "... La consultation du Parlement est facultative. Par contre, négliger cet aspect n'est ni stratégique ni politique."

En revanche, l'intervention du Conseiller spécial du Président Jovenel Moïse, Guychard Doré,  mardi  sur les ondes de Magic 9, laisse entrevoir un malaise. Monsieur Doré affirme ne pas être au courant de la démarche en vue d'un quelconque remaniement du gouvernement. De l'avis du Conseiller spécial du Président, " le gouvernement est en marche, et c'est tout ce qui compte".

À ce propos, l'on se questionne sur le bien fondé de ses tractations et leur provenance. En outre, le Président du Sénat de la République, en marge de l'ouverture du 8ème sommet international de la finance  lundi a rappelé et insisté t que le remaniement relève des prérogatives des deux têtes de l'exécutif.

 

Wadner Voltaire

wadner354@yahoo.fr

La nouvelle d'une éventuelle opération de changement au niveau des portefeuilles ministérielles du gouvernement en place défraie la chronique depuis bientôt trois semaines. Des parlementaires font office de porte parole du gouvernement en divulguant  l'annonce en question. Si le Secrétaire général du Conseil des Ministres, Rénald Lubérice n'a pas dementi  la nouvelle, ce remaniement ministériel se fait encore attendre.

À cet effet, sur son compte twitter, le Président de l'Assemblée nationale, le Sénateur Joseph Lambert, fait le point en précisant qu'un cabinet ministériel est l'expression politique d'un moment. La nécessité de le remanier relève de la compétence du Chef de l'État et du Premier ministre..." À ce sujet, il a également mis en garde l'exécutif en ses termes: "... La consultation du Parlement est facultative. Par contre, négliger cet aspect n'est ni stratégique ni politique."

En revanche, l'intervention du Conseiller spécial du Président Jovenel Moïse, Guychard Doré,  mardi  sur les ondes de Magic 9, laisse entrevoir un malaise. Monsieur Doré affirme ne pas être au courant de la démarche en vue d'un quelconque remaniement du gouvernement. De l'avis du Conseiller spécial du Président, " le gouvernement est en marche, et c'est tout ce qui compte".

À ce propos, l'on se questionne sur le bien fondé de ses tractations et leur provenance. En outre, le Président du Sénat de la République, en marge de l'ouverture du 8ème sommet international de la finance  lundi a rappelé et insisté t que le remaniement relève des prérogatives des deux têtes de l'exécutif.

 

Wadner Voltaire

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages