Haïti-Droits Humains : 26 morts et plus de 77 blessés, selon un dernier rapport de la CIDH sur les récentes manifestations en Haïti

Le Judiciaire
Typographie

La Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) exprime sa profonde préoccupation quant à la situation de violence qui sévit en Haïti depuis le 7 février 2019, occasionnant la mort à plus de 26 personnes et 77 blessés, a fait savoir ce mardi 26 février sur twitter, la Commission Interaméricaine des droits de l'Homme (CIDH), dans un rapport publié à Washington D.C.

La CIDH exhorte l’État à entamer un dialogue avec tous les acteurs concernés afin de rechercher pacifiquement une issue à la grave crise politique et économique que traverse le pays, tout en invitant toutes les parties à rejeter et à cesser toute forme de violence. La Commission exprime sa solidarité avec les familles des personnes décédées et appelle l’État haïtien à enquêter sur ces décès avec diligence et dans le respect de la légalité, de façon à déterminer les responsabilités et à rendre justice.

A rappeler que la CIDH, est l’un des organes principaux de l’Organisation des États américains (OEA) et agit de manière indépendante. Son mandat est fondé sur la Charte de l’OEA et la Convention américaine relative aux droits de l’homme. La Commission a le mandat de promouvoir le respect des droits humains dans les Amériques et agit comme organe consultatif auprès de l’OEA en la matière. La Commission est composée de sept membres indépendants élus par l’Assemblée générale de l’OEA, à titre personnel et non en représentation de leur pays d’origine ou de résidence.

 

Yves Paul LEANDRE