Massacre La Saline : La DCPJ exige du parquet de Port-au-Prince l’arrestation de plusieurs hauts responsables de l’Etat

Le Judiciaire
Typographie

 

Dans le cadre du massacre de la Saline en novembre 2018, la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) dans son enquête exige du parquet de Port-au-Prince, l’arrestation de plusieurs personnes dont des hauts responsables  de l’Etat. Les noms du directeur général du ministère de l'intérieur Fednel Monchery et le delegué departemental de l'Ouest Pierre Richard Duplan.

Dans cette liste citée par radio Kiskeya dans son édition de nouvelle Jounal 4è du mercredi 8 mai 2019 se retrouvent Fednel Monchéry actuel Directeur Général du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales et ancien candidat au Senat de l’Ouest, Pierre Rigaud Duplan Délégué actuel du département de l’Ouest, ancien Maire intérimaire de la commune de Port-au-Prince, Jimmy Chérizier dit Barbecue agent de la Police Nationale d’Haïti (PNH).

Les nommés Isca, Bout Janjan et Ti Junior figurent également dans cette liste et indexés par la DCPJ dans le cadre du massacre orchestré à la Saline.

Diverses organisations de défense de droits humains avaient à maintes reprises exigé la mise en action publique contre les personnes impliquées dans le massacre de la saline en début de novembre 2018. La plupart des individus dont la DCPJ réclame l’arrestation était déjà dans le collimateur des organismes de droits humains dont le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) qui en avait produit un rapport à ce sujet.

Godson LUBRUN
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages