Haïti-justice : L’État haïtien prend possession des propriétés de la famille Vorbe et du local de la SOGENER

Le Judiciaire
Typographie

 

Des scellés ont été apposés jeudi sur les biens des responsables de la Société Générale d’Énergie S.A. (SOGENER) sur ordonnance d’un juge d’instruction, a appris Haïti Press Network. Les résidences de l’ex-première Dame Elizabeth Préval et de membres de la famille Vorbe ont été perquisitionnées et saisies par la justice.

 

Accompagnées d'agents de la Police Nationale d’Haïti et d'une batterie d'avocats de l’État haïtien, des autorités judiciaires ont confisqué des biens appartenant aux dirigeants de la SOGENER. Les bureaux de la Compagnie et les résidences de membres de la famille Vorbe sont également saisis.

 

Un avocat de la famille a dénoncé cette décision prise par le juge Mathieu Chanlate alors qu’un autre juge d’instruction était déjà sur le dossier, a déclaré Me Fanfan Guérilus. L’avocat a aussi dénoncé les mesures d’interdiction de départ et les mandats d’emmener émis à l’encontre des Vorbe.

 

Un conflit oppose l'État haïtien aux responsables de la compagnie d’électricité (Sogener) qui avait un contrat de vente d’énergie électrique avec l’état dénoncé publiquement par le président Jovenel Moise.

 

La compagnie Sogener, située à Maïs Gâté a eté mise sur scellé ainsi que les maisons d’Élizabeth Débrosse Préval, Jean Marie Vorbe, Dimitri Vorbe et Réginald Vorbe Fils dans le cadre de ce conflit opposant l’État haïtien et la SOGENER.

 

Rappelons que les responsables de la SOGENER sont accusés d’escroquerie, de corruption et de blanchiment des avoirs, entre autres.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages