Haïti-Justice : Campagne de charme du Premier ministre Jouthe Joseph au CSPJ  

Le Judiciaire
Typographie

 

 
 
 
Près de 17 jours après l'ouverture de l’année judiciaire (2020-2021), le Gouvernement se met à l'écoute du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) qui avait profité le 5 octobre dernier d'inviter le Gouvernement à réfléchir sur le fonctionnement du Pouvoir Judiciaire. 
 
 
Le Président du CSPJ avait alerté le Gouvernement sur le statut et l’avenir des Professions Judiciaires : Magistrats assis et debout, Greffiers, Commis-Parquet, Huissiers, Avocats, Notaires, Arpenteurs et Expert Judiciaires. 
 
 
Cette rencontre entre le CSPJ et le Premier ministre, déroulée ce jeudi 22 octobre 2020, a été l'occasion pour Joseph Jouthe de prendre en compte les doléances et les besoins réels des membres du CSPJ qui lui ont réservé un accueil chaleureux.
 
 
Le Premier ministre, au terme de sa rencontre,  dit souhaiter une véritable harmonisation entre les 3 trois pouvoirs pour servir la population.
 
 
"On ne peut pas prétendre à la transformation du système judiciaire avec les maigres moyens disponibles dans le budget national. La Justice a besoin de moyens pour se développer et donner des résultats. Et, elle doit surtout compter sur les ressources internes. Même si le nouveau budget de cette année ne répond pas aux attentes du Pouvoir Judiciaire" dixit Me René Sylvestre.
 
 
La promesse des cartes de débit, d’augmentation de salaires à chaque nouvel exercice fiscal ou de voitures de service pour certaines catégories de Magistrats n’ont pas donné et ne donnera pas de résultat selon le Président de la Cour de Cassation, quand les promesses ne sont pas tenues. 
 
 
C'est la première réunion tenue entre le Premier ministre et le CSPJ depuis son arrivée à la Primature en mars 2020.
 
 
Yves Paul LEANDRE 
 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages