Haïti–affaire Petit-bois : L’audience prévue, ce mercredi, à la Cour d’Appel de Port-au-Prince n’a pas eu lieu

Le Judiciaire
Typographie

 

 

L’audience prévue, mercredi 3 mars, à la Cour d’Appel de Port-au-Prince sur l’affaire Petit-Bois n’a pas eu lieu en raison de l’absence de deux des 3 Juges qui devaient composer le tribunal et le commissaire du gouvernement près de cette cour.

 

Une situation dénoncée par Me Arnel Rémy et Me Michel André, avocat du juge Ivickel Dabrésil et des autres personnes appréhendées dans la soirée du 6 février dernier pour leur implication présumée dans un supposé coup-d’Etat.

 

Ils avaient interjeté appel de l’ordonnance de la doyenne a.i du Tribunal de première instance de la Croix-des-Bouquets, Grécia Norcéus, qui avait ordonné uniquement la libération du magistrat Dabrésil tout en maintenant en détention les 17 autres personnes.

 

Ils annoncent d’autres stratégies pour faire avancer le dossier et obtenir la libération des autres personnes arrêtées, dans la nuit du 6 au 7 février dernier au complexe de Petit-bois dans le cadre du dossier du supposé coup d’Etat contre le président Jovenel Moïse. 

 

Le président de ce collège de magistrats, Yves Altidor, explique que le Juge Jean Hermon Constant est gravement malade. Selon lui, l’audience pourrait se tenir mercredi prochain en cas de rétablissement du magistrat convalescent.

 

Jean Chrisnol Prophète

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages