Haïti–kidnapping : Indignation de l\\\'OPC face à la montée de l\\\'insécurité et le kidnapping dans le pays

Le Judiciaire
Typographie

 

L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) ne cache pas son indignation face à l’aggravation du climat d’insécurité, lié au phénomène  du kidnapping et accompagné de plusieurs cas d’assassinats dans l’aire métropolitaine.

« Les bandits sans foi, ni loi, opérant en toute impunité, attaquent tous les secteurs de la société : religieux, professeurs, policiers, étudiants, grands et petits entrepreneurs », s’insurge le protecteur Renan Hédouville.

S’agissant du pasteur Jean Marry Ferrer Michel de l’Eglise Jésus Center, kidnappé le 3 Octobre dernier, il est toujours aux mains des ravisseurs en dépit d’une rançon versée par ses proches déplore le protecteur.

« A cet effet, l’OPC note avec réprobation, que selon certaines informations, le Ministre de l’’intérieur faisant office de Ministre de la justice, Liszt Quitel, serait impliqué dans l’enlèvement du pasteur Jean Mary Ferrer Michel »

L’OPC invite les dirigeants de facto qui détiennent le pouvoir depuis l’assassinat de l’ex-président Jovenel Moise à tirer conclusion de leur cuisant échec en matière de gouvernance, de sécurité, de protection de droits humains et de l’Etat de droit, termine la note de l\\\'OPC.

 

JPC/HPN

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .