Haïti-Politique : Le porte-parole du comité de pilotage fait appel à la solidarité

Politique
Typographie

 

Le conseiller spécial du comité de pilotage des états généraux sectoriels, M. Evans Paul, avait annoncé sa démission dudit comité ce vendredi 4 mai 2018. Depuis cette annonce faite sur le groupe whatsapp du comité, mais rendue public, les réactions s'amoncellent. Contacté par HPN à ce sujet, le porte-parole de l’organisme chargé de poser les jalons du dialogue national, M. Amary Joseph Noël, a fait savoir que l’heure n’est pas à la dissension, mais à la solidarité puisque les États généraux sectoriels constituent une nécessité nationale.

Plus loin, M. Noël confie qu’une seule personne a démissionné du comité. Il s’agit du Monseigneur Louis Kébreau qui avait remis sa démission formellement par le biais d’une correspondance. Pour les autres membres, il n’y a pas lieu de parler de démission, dit-il.

Le comité de pilotage des États généraux sectoriels a été installé le 28 mars 2018 par le président de la République, S.E.M. Jovenel Moise, qui avait fait cette déclaration, le 1er janvier 2018 aux Gonaïves : « Les États généraux sectoriels de la nation sont conçus comme un espace de dialogue entre toutes les filles et tous les fils de ce pays ; ainsi, la collectivité dans son ensemble pourra repenser le cadre de la vie en communauté, afin de mettre en place un nouveau modèle facilitant le Pacte pour la stabilité et le progrès économique et social ».

En attendant ce dialogue qui promet stabilité et progrès économique et social, le comité de pilotage continue de compter les défections.

Réginald CALIXTE

HPN

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages