Haiti-crise: Le PM Lafontant démissionne avant un vote parlementaire

Politique
Typographie

Le suspense n'a pas duré. Le Premier ministre Jack-Guy Lafontant qui avait juré d'affronter les députés a déposé les gants avant d'avoir combattu. Arrivé à la chambre pour une séance où il devait défendre l'action de l'équipe Moise-Lafontant, le Premier ministre a fini par désisté en indiquant après un huis clos qu'il avait avant d'arriver au Parlement remis sa démission au président qui l'avait acceptée.

Avant de répondre aux questions de l'assemblée des parlementaires, M. Lafontant s'était rapidement retiré juste après avoir noté qu'il avait plein de projets pour le pays dont celui de construire plus de 4000 km de routes dans le pays. "J'aime aller jusqu'au bout. J'avais pris un engagement et je tenais à aller jusqu'au bout, mais..." a-t-il soufflé avant de s'éclipser.

Dans un tweet diffusé bien après le coup de théatre, le président Jovenel Moise a accepté la démission de son premier Premier ministre et celle du cabinet ministériel, lit-on sur sa page.

 

Fin de la scène retransmise à la télévision! Dans les environs du parlement quelques centaines de manifestants qui eux réclament le départ du chef de l'état ont été repoussé à coups de canon d'eau et de gaz lacrymogène par la police nationale cette fois bien présente. Les manifestants ont riposté par des jets de pierre avant de se dispersé.

Une semaine après les émeutes du carburant, une page de la présidence de Jovenel Moise vient de se tourner avec la démission du gouvernement. Une autre page va s'ouvrir avec le choix attendu d'un nouveau Premier ministre et d'un autre cabinet ministériel.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages