Haïti-Politique: Jovenel Moïse prêche une gouvernance sans sectarisme

Politique
Typographie

Invité, lundi 17 septembre 2018, à la rubrique « Le Point » de radio et TV Métropole, le président de la République, Jovenel Moïse a plaidé pour une gouvernance sans sectarisme, l’unique façon, dit-il, de conduire le pays sur la route du développement.

« Je veux gouverner de concert avec tous ceux qui veulent le progrès de ce pays. La preuve en est bien grande avec le nouveau Premier ministre Jean Céant qui vient d’un parti politique qui a été diamétralement opposé avec moi lors des dernières élections », a déclaré le chef de l’État qui répondait aux questions des confrères Wendell Théodore et Luckner Gareau.

Dans le même élan, le président a pris en exemple son cabinet dont les membres viennent de rouages politiques différents du sien.

« Ce n’est pas parce que je suis du PHTK que je ne puisse pas composer avec d’autres acteurs en provenance de partis politiques différents. J’ai un membre de mon cabinet qui a été au service du gouvernement de l'ex-président Jocelerme Privert ; je l’ai appelé sans réserve pour faire partie de mon équipe au cabinet », ajoute le président Moïse comme pour justifier son apologie.

D’après le chef de l’État, le pays qui a des problèmes dans tous ses compartiments, n’ira nulle part si les décideurs politiques continuent de diriger en secteur, sans concocter avec les plus capables.

« Il me faut des hommes et des femmes compétents venus de toutes parts et de tous les secteurs politiques pour m’aider à atterrir les sept axes prioritaires de mon administration », a conclu le premier citoyen de la nation qui annonce désormais sa série d’interactions avec la population à travers les médias.

Alix Laroche
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.     

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages