Du social à la politique, Konstwi Lavi, à la conquête du pouvoir

Politique
Typographie


En portant ce lundi sur les fonds baptismaux ce nouveau parti politique, Dr Harrison Ernest n'a pas cherché à dissimuler ses ambitions. L'objectif de tout parti c'est la prise du pouvoir et nous répondrons présents à chaque fois qu'il y aura des élections, a-t-il dit.

Le credo du parti Konstwi Lavi PKL s'articule autour de trois axes. Ce sont les 3 C du développement durable, affirme Dr Ernest citant la Communication, la Communion "des efforts" et la construction sur la base d'un rêve.

Pour l'ancien directeur général de la télévision nationale, le PKL entend conquérir le pouvoir en vue d'améliorer les conditions de vie des citoyens. Nous sommes un parti qui va faire la différence, a encore ajouté le leader du PKL. Ambitieux, Dr Ernest dénonce un manque d'intérêt des citoyens aux questions se rapportant à la politique. 

Pourquoi, pensez-vous qu'a chaque fois ils élisent quelqu'un qui n'a jamais été impliqué dans la politique? 

Pour lui, cela participe d'un constat d'échec des leaders. Nous voulons qu'un vent nouveau souffle sur le paysage politique haïtien, a dit Harrison Ernest qui promet que PKL va s'atteler à faire la politique autrement en offrant plus d'espace aux jeunes afin qu'ils s'expriment et s'épanouissent.

Par Dodeley Orélus

dodeley007@yahoo.fr 


En portant ce lundi sur les fonds baptismaux ce nouveau parti politique, Dr Harrison Ernest n'a pas cherché à dissimuler ses ambitions. L'objectif de tout parti c'est la prise du pouvoir et nous répondrons présents à chaque fois qu'il y aura des élections, a-t-il dit.

Le credo du parti Konstwi Lavi PKL s'articule autour de trois axes. Ce sont les 3 C du développement durable, affirme Dr Ernest citant la Communication, la Communion "des efforts" et la construction sur la base d'un rêve.

Pour l'ancien directeur général de la télévision nationale, le PKL entend conquérir le pouvoir en vue d'améliorer les conditions de vie des citoyens. Nous sommes un parti qui va faire la différence, a encore ajouté le leader du PKL. Ambitieux, Dr Ernest dénonce un manque d'intérêt des citoyens aux questions se rapportant à la politique. 

Pourquoi, pensez-vous qu'a chaque fois ils élisent quelqu'un qui n'a jamais été impliqué dans la politique? 

Pour lui, cela participe d'un constat d'échec des leaders. Nous voulons qu'un vent nouveau souffle sur le paysage politique haïtien, a dit Harrison Ernest qui promet que PKL va s'atteler à faire la politique autrement en offrant plus d'espace aux jeunes afin qu'ils s'expriment et s'épanouissent.

Par Dodeley Orélus

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages