Haiti-Politique: Le Premier Ministre Jean Henry Céant rencontre le CSPJ et rassure

Politique
Typographie

Cette rencontre ce jeudi entre le premier ministre Jean-Henry Céant et les membres du conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) intervient deux jours après celle que le chef du gouvernement a eue avec les juges de la cour des comptes dans le but de rassurer l’ensemble des acteurs de la volonté de son administration de tout mettre en œuvre pour faire la lumière sur l’utilisation des Fonds Petrocaribe. 

Le président du CSPJ, Me Jules Cantave a fait état de discussions fructueuses et riches au cours desquelles le locataire de la villa d’accueil a tenu à s’enquérir des besoins de l’organe régulateur du système judiciaire pour lui permettre de travailler avec plus d’efficacité. 

Me Jules Cantave affirme se réjouir de la volonté du chef du gouvernement de travailler au renforcement de la justice notamment en répondant, dans la mesure du possible, à ses besoins.

Pour sa part, le premier ministre Céant a souligné que le dossier relatif à l’utilisation des Fonds Petrocaribe a été à l’ordre du jour. Si l’état de droit exige la séparation des pouvoirs, cela doit se faire de manière harmonieuse, sans ingérence ni interférence, a-t-il dit.

Le chef du gouvernement a réaffirmé sa volonté de créer un climat d’apaisement pour favoriser la création d’emplois, la relance de l’agriculture et de la production nationale, soutient-li, ajoutant qu’aucun sacrifice ne doit être trop grand quand il s’agit de défendre les intérêts supérieurs de la nation.

Concernant la situation sécuritaire du pays, le chef du gouvernement donne la garantie que des instructions ont été passées aux forces de l’ordre et les résultats commencent déjà à arriver. 

Jean-Henry Céant continue de plaider en faveur d’un dialogue permanent, "même avec ceux qui refusent d’entendre" a-t-il déclaré. Il dit souhaiter que les mouvements de protestation soit réalisés dans le strict respect de l’état de droit. Aussi, il invite les forces de l’ordre à ne pas céder aux provocations et à continuer à garder une attitude professionnelle. 

 "Des mesures sociales et politiques sont en train d’être adoptées pour préserver la stabilité", a dit Me Céant, soulignant que le chaos ne sera profitable à personne. Les problèmes du pays doivent être résolus dans Le dialogue, a-t-il dit.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages