Haïti-Politique : Washington plaide en faveur d’un Gouvernement  transparent en Haïti 

Politique
Typographie



L’ordre est formel, l’Administration Trump se dit favorable à la formation d’un gouvernement transparent et responsable pour faire progresser Haïti. C’est  Madame Julie Chung, sous-Secrétaire adjointe du Bureau des affaires de l’hémisphère occidental du Département d’État qui a communiqué la nouvelle ce mardi 25 juin 2019, aux présidents des 2 chambres, le Député Gary Bodeau et le Sénateur Carl Murat Cantave. 


La rencontre déroulée à la résidence de l’ambassadeur américain accréditée en Haïti, a été l’occasion pour cette officielle américaine de fixer les règles du jeu et de demander à ses deux invités, de jouer leur partition, chacun en ce qui le concerne, pour préserver les acquis démocratiques. 


Mme Chung avait auparavant rencontré le Président de la République Jovenel Moïse sur la volonté de Washington, de voir une solution à la crise haïtienne, en prônant le dialogue ouvert. 


Ce mardi, le Sénat a fait un pas en organisant aujourd’hui sa première séance au bicentenaire. 16 Sénateurs ont répondu présents à l’appel nominal de cette séance plénière. Notons que les 4 sénateurs de l’opposition ont brillé par leur absence. Conformément aux dispositions adoptées par le bureau de la chambre des députés et du sénat, l’Assemblée nationale avortée au début du mois de juin, pourra se tenir demain mercredi. Un grand virage par rapport au plan consensuel de l’opposition élargie qui réclame la dissolution du Parlement. 

Yves Paul LEANDRE