Haïti-Diplomatie : Edmond Bocchit confirme le contrat des firmes de lobby

Politique
Typographie

Le ministre haïtien des Affaires étrangères, Edmond Bocchit répondant aux questions des confrères de radio Caraïbes, ce vendredi 19 juillet, n’a pas clairement dit « oui » de ce contrat entre le gouvernement et les firmes de Lobby aux Etats Unis. Toutefois, il confirme implicitement que l’administration du président Jovenel Moise a engagé réellement des lobbyistes à Washington pour défendre l’image du gouvernement.

Le ministre Bocchit confirme que le gouvernement haïtien paie mensuellement des firmes de lobby à Washington pour soigner son image, telle que le journal Miami Herald a révélé l’information dans ses colonnes.

"Il faut cesser l’hypocrisie dans ce pays. Payer des firmes de lobby à l’étranger pour soigner son image, ce n’est pas une invention de l’équipe gouvernementale actuelle. Les gouvernements précédents l’avaient fait aussi », a fait savoir le chancelier haïtien d’un ton calme et rassurant.

Selon le ministre Edmond Bocchit qui réagissait sur les ondes de la station depuis New-York (USA), le bruit autour de cette question n’a d’autre motif que politique. Il s’est basé sur le contexte socio-politique et économique actuel du pays pour asseoir son argumentaire.

Interrogé sur la somme (25 000 dollars US) versée mensuellement à la nouvelle firme engagée récemment, le ministre Bocchit laisse comprendre que ce n’est pas faramineux par rapport à ce que payent d’autres pays à d’autres firmes. Néanmoins, il reconnaît que cette somme paraît juteuse, compte tenu du taux de l’inflation en Haïti. Il faut 94 gourdes ces derniers jours pour  un dollar américain.  

Notons que le journal américain Miami Herald a précisé que « The international law firm Dentons US LLP », entreprise engagée par l’administration de M. Jovenel Moïse est enregistrée au ministère américain de la justice comme une firme qui travaille pour le gouvernement haïtien.

Rappelons que selon le contrat signé pour une période de 12 mois, la firme Dentons doit donner des avis légaux et défendre les intérêts du gouvernement du président Jovenel Moise qui est facturé de 25 000 dollars par mois pour ces services.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages