Haïti-Politique : Lambert menace de prendre la rue contre Jovenel Moïse

Politique
Typographie

 

Portant, sur les ondes de radio Caraïbes, des explications relatives à son divorce avec le président de la République qui, estime-t-il, a posé un acte de non-respect envers lui dans le choix du Premier ministre Fritz William Michel, le sénateur Joseph Lambert a menacé de prendre la rue contre Jovenel Moïse.

 

« Si l’on pense que ma décision de m’arranger dans le camp de l’opposition politique aujourd’hui c’est de la démagogie, je vais faire ce que je n'ai jamais imaginé faire. Je vais gagner la rue à l’instar de Moïse Jean-Charles et d’André Michel. Et je vous donne la garantie que Jovenel ne passera pas même deux semaines au pouvoir », a déclaré publiquement l’ex-allié du chef de l’État et du PHTK.

 

L’élu du Sud-est qui reproche au président Jovenel Moïse d’agir sans son accord dans le choix de M. Michel qui peine à passer le cap du Parlement, laisse comprendre qu'il ne reviendra pas sur sa décision de prendre ses distances par rapport au premier citoyen de la nation qui, dit-il, n’est pas l’homme qui inspire confiance aujourd’hui pour engager un vrai dialogue social comme il le prône sans cesse.

 

AL/HPN  

 

    

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages