Des milliers de personnes dans les rues à l'initiative des artistes pour reclamer la démission de Jovenel Moïse

Politique
Typographie

 

Des milliers de manifestants vêtus de T-shirt blanc se sont donné rendez vous ce dimanche à Petion Ville pour demander au Président de démissionner comme l'exige plusieurs secteurs de la société civile et des partis politiques de l'opposition.

 

Le chef de l'Etat qui fait face depuis plus d'un an à un soulèvement général contre la vie chère, la mauvaise gestion mais encore la corruption au sein de l'Administration publique n'entend déposer les clés du Palais National. Des manifestations sont organisées presque tous les jours pour appeler le Président à la raison.

 

Ce dimanche à l'initiative de plusieurs artistes engagés, les citoyens ont regagné les rues de la commune de Pétion ville, lieu de résidence  de Jovenel Moïse. Récemment le Président a constitué une nouvelle commission chargée d'engager des discussions pour trouver une solution à la crise politique qui paralyse toutes activités y compris les activités scolaires qui venaient à peine de reprendre.

 

Evans Paul membre de cette nouvelle commission, ancien Premier ministre d'exception à la fin du mandat du Président Joseph Michel Martelly, a indiqué lors d'un entretien sur une station de radio de la capitale que le Président Jovenel Moïse était prêt à faire des concessions raisonnables sans pour autant en souligner la nature.

 

Cette grande marche pacifique des citoyens devraient suffisamment porter une partie de la communauté internationale qui supporte le Président  à prendre de nouvelles décisions pour répondre aux appels des haïtiens. Cette situation politique a déjà divisé le CORE GROUP constitué de plusieurs ambassadeurs des pays dits amis d'Haïti. Une frange de ce regroupement veut le départ ordonné dans l'immédiat du Président Jovenel Moïse et l'autre veut un départ négocier sur une plus longue durée.

 

Tout compte fait, l'opposition politique annonce une mobilisation non Stop pour forcer le Chef de l'Etat à la démission.

 

HPN

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages