Haïti-crise : une centaine d'organisations exige la démission du président Jovenel Moïse et du Parlement

Politique
Typographie

 



107 signataires d’une déclaration de sauvetage national dont des organisations syndicales, des vodouisants, des organismes de droits humains et communautaires, des organisations de femmes et de jeunes, des organisations paysannes et patronales se réunissent pour créer la «  PASSERELLE » une structure devant faciliter l’installation d’un gouvernement de sauvetage national.

Moins d’une semaine après l’installation de la commission de passation de pouvoir instituée par les signataires de l’Alternative Consensuelle pour la Refondation d’Haïti, des organisations issues de divers secteurs de la vie nationale ont à leur tour proposé une liste de sept personnalités pour jouer le rôle de facilitation dans la résolution de la crise actuelle en planifiant un départ ordonné du président de la République.

Constatant la gravité de la situation de la barque nationale en péril et la perte du contrôle de l’appareil d’Etat par le Pouvoir en place, les signataires de la déclaration se positionnent par rapport à la crise, lancent un appel à tous les secteurs de la vie nationale en les invitant à s’unir en un bloc solidaire et en acteurs-citoyens responsables autour de véritables discussions approfondies en vue de trouver une solution à la crise.

En effet, la position des signataires par rapport au mandat du Président Jovenel Moise reste sans équivoque. Elles invitent le chef de l’Etat à reconnaitre son immaturité incapacité à gérer la chose publique en remettant sa démission à la Nation.

Par ailleurs, indexant la 50e législature comme l’un des responsables directs de cette situation combien alarmante à laquelle fait face la Nation entière, ils invitent les parlementaires à reconnaître non seulement la faillite du pouvoir législatif mais aussi à constater la caducité du Parlement en renonçant collectivement et immédiatement à ce qui reste de leurs mandats.

A l’Opposition Politique engagée dans le combat du peuple haïtien contre le vol, la corruption, la gabegie administrative, les dérives dictatoriales de toutes sortes et la gouvernance catastrophique du Président Jovenel Moïse, les organisations membres de la « Passerelle » invitent à agir au nom de la Nation en vue de la mise en place du gouvernement de sauvetage national.

 

 

« Le retrait de l'équipe dirigeante actuelle devrait être organisé de façon à protéger les institutions républicaines, éviter le gaspillage des ressources publiques et prévenir un déchoucage généralisé qui ne pourrait qu'accroître la misère du peuple haïtien et retarder davantage le développement économique du pays », peut-on lire dans la déclaration.


 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages