Haïti-OEA : le ministère de la justice dénonce une tentative de coup d’état, l’OEA condamne les violences

Politique
Typographie

 

 

 

Le ministère haïtien de la justice et de la sécurité publique a dénoncé lundi dans un communiqué une tentative de coup d’état contre le président Jovenel Moise, et a appelé les policiers à prendre leur distance avec les actes malhonnêtes et de garantir la sécurité de la population.

 

Revenant sur les incidents qui se sont produits dimanche entre policiers et militaires ayant fait deux morts et une dizaine de blessés par balles, le ministère a vu une « récupération politique, car il s’agit de plus en plus d’une tentative de coup d’état pour renverser le président de la République élu légitimement par le peuple haitien ».

 

Le secrétaire général de l’OEA Luis Almagro a, pour sa part, condamné sur son compte Twitter les violences enregistrées en Haïti avec l’intention d’un changement du régime démocratique.

 

« Nous condamnons la violence en Haïti et exprimons nos condoléances aux familles des victimes. Nous plaidons pour les solutions dont le pays a besoin : arrêt de la violence, la violence n’est pas acceptable sous aucune forme, et surtout elle n’est pas acceptable avec l’intention d’un changement violent du régime démocratique établi ; dialogue politique ; stabilité ; formation d’un gouvernement et élections législatives dès que techniquement possible », peut-on lire sur le compte du secrétaire général de l’OEA.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages