Haïti-Politique : Le gouvernement présente ses excuses aux Conseillers de la CSC/CA pour les propos tenus par le ministre des Travaux publics

Politique
Typographie

 

Contraint, en présence de la presse, le Premier ministre Joseph Jouthe a présenté, ce vendredi 11 septembre 2020, les excuses de son gouvernement aux conseillers de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA). Ces excuses ont été présentées pour les propos de trop tenus au Palais national, le 6 septembre dernier, par le ministre des Travaux publics, Transports et Communication (TPTC), Nader Joiséus, à l’encontre des juges de la CSC/CA, constate sur place un reporter de Haiti Press Network.

« Le ministre Nader a admis qu’il y a eu deux mots de trop lors de son intervention autour des dossiers de contrats acheminés à la Cour, dans le cadre du dernier dialogue communautaire tenu au Palais national. Je ne vais pas autoriser le ministre à revenir sur cette affaire. Je vous demande de me permettre de recevoir les excuses du gouvernement. Au nom de tout mon gouvernement, nous présentons nos excuses aux honorables juges de la Cour », a déclaré le Premier ministre Joseph Jouthe.

 

Excuses acceptées par le président de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif aux noms de tous les conseillers.

 

Le ministre des Travaux publics, rappelons-le, avait traité les juges de la CSC/CA d’ « ignorants » et de  « sauvages », au cours de ce dialogue dit communautaire, présidé par le chef de l'État, Jovenel Moïse au Palais national le dimanche 6 septembre dernier.

 

Des mots qui n’avaient pas plu aux Conseillers de la CSC/CA, lesquels ont été obligés de sortir de leur silence via une note publique à travers laquelle ils exprimaient leur mécontentement.

 

Aujourd’hui, suivant la décision du Conseil des juges, si excuses n’avaient pas été présentées, le ministre Nader Joiséus n’aurait pu participer à cette rencontre d’échanges entre le chef du gouvernement et les Conseillers de la Cour autour de quelques dossiers liés notamment, au bon fonctionnement de cette institution régalienne de la République, ses problèmes de local, mais aussi des projets de contrat en faveur du pays qui attendent les avis favorables des Conseillers.

 

Alix Laroche et Jean Chrisnol Prophète    

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages