Haïti-politique : Jovenel Moïse tend la main à l'opposition, Me André Michel prend le contrepied

Politique
Typographie



Dans son adresse à la nation diffusée sur les ondes des médias d'État et sur le web, le président de la République Jovenel Moïse a tendu la main vendredi à ses opposants révélant la tenue de rencontres avec des dirigeants politiques.

 

« Nous avons entamé des pourparlers avec des acteurs de l'opposition, nous mettons de côté l'orgueil. Nous discutons dans un sentiment de dépassement de soi, au nom du peuple haïtien et dans le but de sauver le pays », a déclaré le Chef de l'État qui appelle à l'unité afin d'enrayer la corruption dans l’administration publique.



Me André Michel, porte-parole du secteur démocratique et populaire a rejeté d'un revers de main le discours du président Jovenel Moise. Pour l'homme de loi, tous les secteurs ont déjà indiqué qu'ils ne participeront à aucune compétition électorale ou changement de constitution avec Jovenel Moïse comme président. « Le mandat de Jovenel Moïse arrivera à terme le 7 février 2021 », a tenu à rappeler Me André Michel.


 
Contrairement aux déclarations du président Jovenel Moïse qui annonce être en pourparlers avec des opposants, André Michel réaffirme qu'aucune cohabitation n'est possible avec le pouvoir en place. 

 

Le président Jovenel Moïse a réaffirmé dans son message la démarche entreprise par son équipe en vue de changer la constitution haïtienne du 29 mars 1987 par un référendum avant la tenue des prochaines élections.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages