Haïti-Crise-Politique : Clarens Renois, du parti UNIR plaide pour un accord entre les acteurs le 1er janvier 2021 au plus tard

Politique
Typographie

 

 

Dans une prise de position publique sur la crise socio-politique, ce mercredi 2 décembre 2020, Clarens Renois, Coordonnateur Général du parti Union Nationale pour l'Intégrité et la Réconciliation (UNIR ) dit opter pour la signature d’un accord entre les divers acteurs impliqués dans la crise au plus tard, le premier janvier 2021.

 

« Année cauchemardesque, 2020 sera bientôt versé dans le passé. Le 1er Janvier 2021 c’est demain. Nous avons quelques semaines pour nous montrer dignes de nos ancêtres, des fondateurs de la Première République noire du monde. Trouvons un accord. Signons-le le 1er Janvier 2021 », a lâché dans un tweet Clarens Renois.

 

Par ailleurs, intervenant sur les ondes de la radio Caraïbes, le Chef du gouvernement haïtien a indiqué que l’Exécutif n’est pas trop lié à la conclusion d’un accord afin de poursuivre avec le processus électoral enclenché. « Avec ou sans accord, les élections vont avoir lieu dans le pays », a déclaré Joseph Jouthe précisant que des pays en guerre réalisent souvent des élections en dépit des situations difficiles.

 

Ces dernières semaines, l'insécurité et le phénomène du kidnapping reprennent de l’ampleur dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince principalement. Sans consignes sécuritaires claires, Joseph Jouthe premier ministre haïtien avait demandé à la population d’être vigilante en vue de faire face à ce fléau.

 

Godson LUBRUN
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages