Haïti-Élections : Le scrutin prime l’accord politique, selon Joseph Jouthe 

Politique
Typographie



L’Administration Moïse-Jouthe n’en démord pas. Les élections doivent se tenir dans le pays malgré le flot de critiques acerbes portées contre le Conseil Électoral Provisoire (CEP), installé par l’exécutif, unilatéralement, avec pour mission de conduire le processus électoral et d’organiser le référendum devant aboutir au changement de la constitution. 

 

« Les élections doivent avoir lieu avec ou sans accord politique », a déclaré M. Jouthe ce mercredi 2 décembre, dans une interview accordée à radio Caraïbes, faisant ainsi fi de tous les facteurs qui pourraient affecter le bon déroulement de ce scrutin, notamment le phénomène de l’insécurité ou encore la crise politique qui sévit dans le pays.

 

« Dans des pays en guerre comme en Afrique, en Syrie il y a des élections malgré tout », a-t-il lâché affirmant ignorer les vraies raisons pour lesquelles les acteurs impliqués ne peuvent trouver un terrain d’entente afin de faciliter l’organisation des élections pour renouveler le personnel politique.

 

 

Plus loin, le Premier ministre invite chacun des acteurs concernés à s’asseoir pour trouver une solution à la crise politique qui secoue le pays.

 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages