Haïti-politique : Le mouvement Point Final porte plainte contre Helen M. Lalime

Politique
Typographie

 

 

Le coordonnateur du Mouvement Point Final, Jean Chenet Ulysse, a porté plainte contre la représentante du secrétaire général de l'ONU (Organisation des Nations Unies) en Haïti, Helen M. La Lime, pour violation du principe de non-ingérence dans les affaires du pays et son support à un président qui, dit-il, n'a plus de mandat depuis le dimanche 7 février.

 

Dans cette correspondance adressée au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, Jean Chenet Ulysse déplore que madame La Lime se soit comportée en défenseure de Jovenel Moïse au lieu de travailler au renforcement de la démocratie et de l'etat de droit en Haïti.

 

« Sa façon d'agir ne fait pas honneur aux principes des Nations Unies en matière de démocratie », écrit le docteur Ulysse qui appelle le secrétaire général de l'ONU à prendre les décisions qui s'imposent.

 

Il soutient que madame La Lime est impliquée dans des actes de violation de droits humains et des principes de la bonne gouvernance.

 

Le coordonnateur du Mouvement Point Final, soutient que le mandat de Jovenel Moïse, qui bénéficie du soutien de madame La Lime, a pris fin le 7 février dernier. 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages