Haïti-Funérailles : Jovenel Moïse a été trahi selon Martine Moïse, sa veuve

Politique
Typographie

 

La première dame d'Haïti, Martine Moise, a demandé ce vendredi justice pour le président assassiné du pays, Jovenel Moise, qui, a-t-elle assuré, "a été abandonné et trahi".

 

« Vous avez été abandonné et trahi. Votre meurtre a exposé (la) laideur et la lâcheté », a déclaré Martine lors de la cérémonie civile en l'honneur de Moise qui s'est tenue au Cap-Haïtien, dans le nord du pays pauvre des Caraïbes, où il sera inhumé ce vendredi.

 

La femme a déclaré que "le plus grand péché" de Moise était "d'aimer son pays. Défendre les plus faibles contre la cupidité des autres ». 

Jeudi, une messe  célébrée dans la cathédrale du Cap-Haïtien, a été interrompue à plusieurs reprises par des partisans du président réclamant justice.

 

 

Dans son discours d'aujourd'hui à la cérémonie civile, la Première dame Martine Moise, qui a été touchée par balle dans l'attentat, a demandé  justice pour le président assassiné soulignant que le chef de l'Etat "a été abandonné et trahi".

 

« Vous avez été abandonné et trahi. Son meurtre a mis à nu (la) laideur et la lâcheté », a déclaré Martine lors de la cérémonie en l'honneur de Moise qui s'est déroulée au Cap-Haïtien, dans le nord du pays pauvre des Caraïbes, où il sera inhumé ce vendredi.

 

Le président a été abattu à sa résidence de Port-au-Prince au petit matin du 7 juillet, lors d'une attaque par un commando armé composé d'anciens soldats colombiens qui est entré dans la maison présidentielle sans rencontrer de résistance  des gardes qui auraient dû protéger la vie du président

 

 

 

HPN

Photo : Courtoisie

Source : Diariolibre

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .