Funérailles émouvantes de l’ex-député de Marigot, Sainvoyis Pascal

Sociéte
Typographie

Entre deux rangées de fleurs, où reposait la bière de l’ancien représentant de la circonscription de Marigot, l'Eglise sur le Rocher de Delmas 31, a accueilli le samedi 20 octobre 2018, le vice Président aux séances de la chambre basse, l’honorable Caleb Desrameaux, la députée de Savanette, Guerda B. Benjamin, de Cayes-Jacmel, Jean Bénissoit et celui de Marigot Déus Derronneth, le fils de Jean Claude Duvalier, François Nicolas Duvalier et de l’ex-délégué Départemental de l’Ouest, Louis Gonzague Day, sans compter la grande famille de l’Eglise Mission pour christ, qui avait la charge des funérailles de l'ex-député, décédé le 9 octobre dernier, dès suite d'une crise cardiaque, à l’âge de 89 ans.

La Chorale « Rose de Saron », le groupe "Dévoués pour Christ" et le groupe de prière Bataillon, où l’ancien parlementaire était familier depuis 25 ans, ont fait le déplacement pour témoigner à ses proches parents, leur support et leur réconfort. 

L' ancien gouverneur de la BNC, Jean Philippe Vixamar,  des citadins de Marigot et de Pérédo, y étaient, dans une ambiance de recueillement, d'émotions et de souvenirs. 

Après les salutations d'usage, débuta la cérémonie religieuse par les mots appropriés du révérend Pasteur Luc Saint Félix, responsable de la Centrale de l’Eglise Mission pour Christ,  pour consoler la famille plongée dans l’affliction. Un beau chant s'élève l’assemblée, le numéro 251,du recueil des chants d’Espérance : « Je ne sais pas le jour où je verrai mon roi », chanté par le jeune bataillon, Lionel Dupervil, suivie de la prière d’invocation du pasteur Elie Merisier.

La cérémonie empreinte de tristesse et de mélancolie, a été l’occasion , pour l’une des filles du défunt, Mme Fabiola Pascal Thomas, de faire la biographie de son père, né le 8 mars 1929, d’évoquer le grand courage du parlementaire durant l'épreuve de sa maladie, son désir de lutter, de s'accrocher à la vie mais la mort a eu gain de cause. 

Des proches et partisans de l'ancien régime (1957- 1986) ont fait l'éloge de Sainvoyis Pascal, considéré d'abord comme un humaniste, par son fils Wagner Pascal et Max Antoine Junior ami personnel de l'icône de Pérédo, retraçant le parcours de celui-ci.

Pour Nicolas François Duvalier, Sainvoyis était un grand orateur et il a réussi à passer tous les régimes gouvernementaux en Haïti avant de prendre sa retraite. C’était un homme de parole, un homme du peuple selon Dr Frantz Bataille et Me Alix Jeanty, qui  ont vanté leur ami.

Ensuite, revenait au vice Président aux séances de la chambre, le député de Tabarre, Caleb Desrameaux de faire l’oraison funèbre. Le Parlementaire a salué le courage de ce grand homme, qui pour lui, a servi son pays et aujourd'hui,  Sainvoyis R. Pascal, entre au panthéon national du Parlement.

L'ancien Journaliste senior, Caleb Desrameaux, en a profité pour exhorter les partisans et sympathisants de l’ancien régime, à entrer dans l’ère démocratique. L'homélie de circonstance, a été prononcée par le pasteur Emmanuel Benjamin, qui a mis l'accent sur le courage de cet homme de Pérédo, converti en 1991,et a eu comme guide, son feu père Pasteur Emmanuel de l'église de Thomassin et de Soisson.

Pour le messager, la mort d'un chrétien est comme un transit. Ceux qui meurent sans Dieu, sont malheureux. Pasteur Benjamin, auteur de l’ouvrage  intitulé « Le Retour de Jésus-Christ, la grande surprise » et « partageons l’intimité de Dieu » avec une parfaite maîtrise a tiré son message dans Luc 16:19-31, ou Jésus raconte l’histoire de « l'homme riche et Lazare » un ciel à gagner , un enfer à éviter.

Après ce message de réconfort, la partie émouvante était le chant préféré du père de Jean Pascal, boxeur québécois "seyè anyen mpa ka ba ou",  au cours duquel l’assemblée chanta à gorge chaude avec l'évangeliste Marc Michel Jean François, suivie de la prière finale du révérend pasteur Jeantès Orélien. A la sortie, du cortège funèbre, la fanfare de l’entreprise funéraire Pax Villa a interprété « la Dessalinienne », une façon de rendre un vibrant hommage,  au défunt,  enterré au cours de la journée à Pérédo, sa ville natale.

 

Yves Paul LEANDRE

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages