Le Directeur du Centre Ambulancier National (CAN), Didié Hérold Louis, formule le vœu de la formation de cent mille jeunes aux gestes de premiers secours avec incidences sur environ 500 mille familles avec au moins une personne formée en premiers secours.

 

 

 

Il en a fait l’annonce, samedi à l’émission radiophonique hebdomadaire TOP HAITI en marge de la célébration ce jour même de la journée mondiale des premiers secours.

 

 

 

« Nous voulons atteindre une masse critique de gens formés en geste de premiers secours afin d’éviter nombreux dégâts », a déclaré le docteur Didié Hérold Louis informant aussi de la disponibilité du CAN à distribuer cette formation aux institutions ou groupement organisés désireux d’en bénéficier.

 

 

 

Le Responsable du CAN a souligné que les groupes souhaitant la formation gratuite en premiers secours peuvent solliciter l’institution sur les réseaux sociaux et ainsi au téléphone de secours 116.

 

 

 

D’ici les cinq (5) prochaines années, Didié Hérold Louis espère à travers le CAN former au moins 30 pour cent de la population haïtienne en premiers secours. Un chiffre bien en dessous d’un pays comme la France où 70 pour cent de la population française a une formation en premiers secours selon le Dr Louis.

 


L’objectif général de cette journée mondiale des premiers secours consiste à faire comprendre mieux le rôle crucial des premiers secours tant dans la vie courante que dans les situations d’urgence, pour la prévention des accidents et des maladies, ainsi que pour l’intégration des groupes marginalisés de la société.

 

 

 

Le centre ambulancier national se propose de  mobiliser volontaires et membres de la communauté pour sensibiliser le public à l’importance des premiers secours.  A cet effet, la célébration de la journée mondiale  des premiers secours le 14 septembre prochain est  l’occasion idéale pour le directeur de cette structure du ministère de la santé de lancer ses perspectives. 

Lire la suite...

 

 

L’Association des Hôpitaux Privés d’Haïti en collaboration avec l’OPS/OMS, a organisé, son premier Forum des Hôpitaux privés d’Haïti le jeudi 25 juillet 2019 autour du thème : «Revenir aux fondamentaux, Des Hôpitaux d’Haïti Responsables, Durables, Efficaces et Accessibles». Des représentants de plus d’une trentaine d’hôpitaux privés du pays se sont réunis à la salle de conférence de l’OPS/OMS pour une journée de travail sur les principales crises du secteur hospitalier en Haïti et sur la nécessité d’engager une réforme en profondeur du système hospitalier.

Lire la suite...

 
 
C’est une véritable plaidoirie en faveur du relèvement du système sanitaire qu’a faite le docteur Réginald Boulos le dimanche 21 juillet à la cérémonie de collation de diplômes de la promotion 2012-2018 de la faculté de médecine de l'université d’état d’Haïti dont il était le parrain.
 
 
Écoutez toujours la voix de votre conscience, leur a-t-il dit, rappelant que dans le système sanitaire haïtien, tous les indicateurs sont au rouge. Il déplore notamment le taux trop élevé de mortalité infantile en Haïti. Ce sont des situations qui devraient interpeler la conscience collective, croit savoir l’homme d’affaires.
 
Le leader du nouveau parti de la troisième voie, a invité les nouveaux gradués à ne pas suivre l’exemple des élites qui, à son avis, n’ont aucune conscience. Dr Boulos demande aux membres de la promotion « Mario Djelfa Gaspard », 2012-2018, de toujours se rappeler du caractère sacré de la vie et de lui accorder toute l’importance qu’elle mérite.
 
DO / HPN
 

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages