Santé : L’Hôpital adventiste d'Haïti procède à la première chirurgie du remplacement total du genou en Haïti

Santé
Typographie

L'hôpital adventiste d’Haïti(HAH), dans le cadre de sa restructuration s'est doté d'une salle d'urgence flambant neuf avec des médecins disponibles aux heures du jour et de la nuit. L'hôpital s'est également amélioré dans le service post-Urgence et les soins spécialisés. Avec ses trois nouvelles salles d'opération inaugurées en Avril 2016 respectant les standards internationaux, l'hôpital adventiste d’Haïti est le centre hospitalier le mieux équipé pour réaliser des interventions chirurgicales très sophistiquées en matière de chirurgie orthopédique.

L'HAH vient de réaliser l'une des plus grandes interventions jamais réalisées en Haïti a indiqué Dr Franck Généus, Directeur médical de cet hôpital situé dans le quartier de Diquini 63 dans la Commune de carrefour. Sous la Direction du Professeur et Chirurgien Patrick Lecorps, une patiente de 64 ans a bénéficié avec succès du remplacement complet de son genou.

Cette dame atteinte d'Osteo-Arthrite sévère du genou droit a bénéficié de l'expertise du Chirurgien orthopédique Patrick J. Lecorps qui, assisté de quatre médecins, a, pendant environ deux(2) heures, remplacé son genou droit par une prothèse le 23 Octobre 2018. Un peu avant soit le 4 octobre 2018, l'équipe de chirurgie Orthopédique avait réalisé la même opération a souligné Dr Franck Généus également Directeur Exécutif de l'Institut de santé préventive environnementale et communautaire(SPEC).

 Dr Patrick Lecorps confie sans ambigüité que les salles d'opération de l'hôpital adventiste sont plus propres que toutes les autres salles qu'il a visitées au quotidien. "Quand on m'appelle dans les autres centres hospitaliers, je me déplace avec tous mes équipements. Quand il s'agit de l'hôpital adventiste, je prends uniquement ma voiture, car je sais qu'ils ont tout" confie le chirurgien.

Ce brillant Médecin est le seul chirurgien Haïtien à réaliser ce type d'intervention dans le pays. Formé à l'Université d'Etat D'Haïti à la faculté de Médecine et lauréat de la promotion "Dantès Destouches" parrainé par le Président Jean Claude Duvalier en 1974, Dr Lecorps a laissé le pays la même année pour les Etats Unis. Après 40 ans passés à pratiquer son métier, il est revenu au pays pour prêter main forte à ce secteur qui est encore au stade embryonnaire.

"Je suis retourné au pays pour jouir de ma retraite, mais la situation du pays m'a montré qu'il y avait encore du travail à faire" souligne le chirurgien qui nous a reçu dans sa clinique à la rue faubert à Pétion ville. Au point de vue orthopédique, 11 accidentés chaque jour en moyenne ont besoin d’intervention a fait savoir Dr Lecorps.

Son combat ne se situe pas uniquement au niveau de l'orthopédie, c'est également une lutte contre les infections et la modernisation des hôpitaux. Dr Patrick J. Lecorps raconte qu'il a du se battre pour faire admettre à l'administration de l'hôpital de référence de Mirebalais que le taux de 50% d'infection après les interventions chirurgicales orthopédiques était anormal. "The machine" comme l'ont appelé les américains du Missouri, a lutté sans relâche pour faire installer des douches et expliquer aux patients qu'il leur fallait prendre un bain avant toute intervention pour libérer les bactéries. Le taux d'infection est descendu à 10% lance t-il avec satisfaction. Apres plusieurs initiatives, Dr Lecorps a indiqué que le taux d'infection est de 5%.

Dans sa clinique, ce sont des dizaines de diplômes qui sont exposés dans les quatre coins de son bureau. Les américains du Missouri pouvaient facilement le reconnaitre raconte Dr Lecorps car il était le seul chirurgien noir de cette région. L'homme aujourd'hui âgé de 70 ans explique que ses interventions au niveau de la hanche ne duraient que 20 minutes grâce à des techniques qu'il avait lui même développées. Il regrette que l'un de ces deux garçons n'aie pas fait le choix de devenir orthopédiste.

Le Professeur Patrick J. Lecorps qui a enseigné à l'Université américaine est un passionné de son métier. Le chirurgien se lamente que des techniques désuètes et surannées soient encore utilisées en Haïti lors des opérations orthopédiques.  Dr  Lecorps est le médecin qui n'a pas peur d'investir et de s'investir dans le secteur médical. Sa clinique semble être plus équipée que n'importe quel Hôpital. Des prothèses de genou, de la hanche, du bras sont bien arrangés sur des étagères avec trois salles de consultation.

Apres avoir roulé sa bosse dans plusieurs régions des Etats-Unis pendant 40 ans, l'ombre de ce chirurgien plane encore sur les hôpitaux américains qui font appel à lui pour des cas de chirurgie orthopédique compliqués. Certains hôpitaux des Etats Unis se souviennent que Dr Patrick J. Lecorps reste jusqu'à présent l'un des chirurgiens les plus rapides des Etats Unis.

ET/ HPN

source : Institut-SPEC

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages