Haïti-Éducation : François Hollande tient ses promesses et offrira 15 millions d’euros à partir de 2017 pour améliorer la qualité de l’enseignement du 3e cycle fondamental au secondaire

Education
Typographie

Améliorer la qualité de l’enseignement dispensé sur le segment qui va du 3e cycle fondamental au secondaire, tel est l’objectif général d’un projet éducatif basé sur trois composantes qui sera mis en œuvre d’ici début 2017 dans le cadre de la Coopération éducative franco-haïtienne.

Une enveloppe de 15 millions d’euros allant sur la période 2016 à 2020, est prévue pour le financement de ce projet qui s’inscrit dans le cadre des promesses qui ont été faites par le président François Hollande, lors de sa visite en Haïti, en mai 2015.  

Ouverte par le directeur général du MENFP, M. Louis Mary Cador et présidée par le Coordonnateur du Pôle enseignement et qualité, une rencontre y relative s’est tenue, le mercredi 22 juin, entre des représentants de l’Agence française de développement (AFD) et des représentants de Directions techniques concernées du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP).

Il s’agit d’un projet articulé en trois volets particuliers, consistant en effet à appuyer le déploiement du troisième cycle rénové intégré au sein d’écoles fondamentales complètes ; d’accompagner la mise en œuvre du Nouveau secondaire et d’appuyer la mise en œuvre et le pilotage des réformes sectorielles.

Selon Mme Virginie Bleitrach, responsable de la Division, Éducation, Formation et Emploi au Département du Développement Humain, le projet vise spécifiquement à accompagner le processus de déploiement du 3e cycle du fondamental sur le plan de la qualité en le constituant comme un véritable cycle terminal au sein d’une école fondamentale complète de neuf années.

Par ce projet, on entend tout aussi bien promouvoir les conditions optimales pour le développement du Nouveau secondaire, tout en renforçant la capacité du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle pour la mise en œuvre et le pilotage de l’enseignement fondamental et du secondaire.

« L’idée du projet vient de la visite du président français, François Hollande en mai 2015 et des déclarations qui ont suivies. Il est question de développer un programme pluriannuel dans le secteur de l’éducation en vue de renforcer encore la coopération éducative franco-haïtienne », a déclaré à HPN, Mme Virginie Bleitrach.

Pour une bonne exécution, les partenaires insistent sur la nécessité à ce que ce soit le ministère qui assure pleinement le pilotage et l’exécution de ce projet qui s’inscrit dans la perspective de l’achèvement de la Réforme Joseph C. Bernard datée de 1982.

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo : Anderson Elien

 

   

 

   

 

 

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages