Haïti-Inclusion sociale : De nouvelles personnes à déficiences intègrent le secteur de l’éducation

Education
Typographie

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Pierre Josué Agénor Cadet a remis, ce jeudi 12 octobre, les lettres de nomination à deux personnes souffrant d’handicap physique, en présence du Secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées, M. Gérald Oriol. 

Installées le même jour, il s’agit de la non-voyante, Carol Saul Célestin et Kerlange Pauléma, une dame à mobilité réduite, nommées dans la Fonction publique respectivement à titre de techniciennes Senior 1 (Niveau 1) à la Direction de la formation et du perfectionnement (DFP) et à la Direction des Affaires administratives (DAA) du MENFP.

Ces nouvelles professionnelles en Sciences de l’éducation et en Sciences administratives ont remercié le ministre d’avoir pensé à l’intégration des personnes à déficiences dans le système éducatif et promis de devoir déployer toutes leurs capacités afin de prouver la confiance placée en elles.

Prenant la parole en la circonstance, le ministre Pierre Josué Agénor Cadet a mis l’accent sur les efforts entrepris par l’État à travers le MENFP pour l’inclusion des personnes à déficiences dans le secteur de l’éducation.

Le titulaire du MENFP qui attire l’attention sur la nécessité de respecter et d’encadrer les personnes vivant avec des déficiences, a également annoncé la décision de l’État via le ministère d’accompagner, pour leurs études universitaires, les 20 handicapés ayant réussi au bac 2016-2017 sur 29 candidats qui ont participé aux examens.

Une annonce accueillie avec beaucoup de joie par ces jeunes à déficiences présents à la cérémonie, accompagnés de M. Louis Pierre Janvier, coordonnateur de la Commission de l'adaptation scolaire et de l'appui social (CASAS), une entité du MENFP qui s’occupe spécifiquement de cette question.

Il faut noter aussi la présence d’un courageux non-voyant, M. Clémanor St-Cyr, père de sept enfants qui vient lui aussi de réussir son bac à 58 ans. 

Pour sa part, le Secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées, Gérald Oriol qui continue à plaider en faveur de l’intégration des personnes handicapées dans la société, salue cette décision du ministre Cadet et encourage d’autres responsables de l’État à emboîter le pas.

Texte : Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photo : James Wans Jean

 

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages