Haïti-Éducation : Vulgarisation des résultats de l’évaluation nationale en 4e année fondamentale

Education
Typographie

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), procède à la vulgarisation des résultats de l’évaluation nationale de 2017 des acquis scolaires de la 4ème année fondamentale, au cours des premiers jours du mois de mai 2019. Les bulletins y relatifs sont distribués aux directeurs d’écoles dans les dix départements scolaires du pays, a constaté Haiti Press Network.

Ces résultats concernent en effet 1975 établissements scolaires dont 1771 écoles publiques et 244 écoles non publiques qui étaient ciblées, lors de la troisième évaluation en 2017 qui constituait une sorte de recensement visant à générer des informations pertinentes sur le niveau de compétence des élèves et sur les facteurs qui influencent l’apprentissage.

Cette évaluation différente d’un examen qui n’a pas été administrée pour sanctionner les élèves, comportait 25 items en Créole et en Français, et 35 items en Mathématiques. 74 % des élèves étaient âgés entre 8 et 12 ans. Le rapport des résultats indique que 57 % étaient des filles et moins de 44 % étaient des garçons.

L’IEA, une firme allemande expérimentée en la matière qui se chargeait des conclusions de l’évaluation, note que les résultats moyens des élèves dans les trois matières sont les plus élevés dans l’Ouest et le Sud quand on les regroupe par département. Les élèves les moins performants, informe-t-on, se retrouvent dans le Nord-Ouest, la Grand’Anse et les Nippes. De plus, laissent comprendre les résultats, les élèves enseignés dans les écoles non publiques obtiennent de meilleurs résultats en Mathématiques, en Français et en Créole.   

Sous le leadership du coordonnateur de l’UDCLEM, M. Jean Wilnor Pierre, deux équipes composées de membres de l’évaluation, entre autres, (Antonia Phanor, Amos Décimus, Marie Christiana Joseph), de la Direction de l’enseignement fondamental (DEF), de la  Direction générale, du Bureau national des examens d’État (BUNEXE) ont été déployées simultanément dans le grand Nord et le grand Sud, afin de réaliser cette opération qui touche près de 2271 personnes directement dans les dix départements. 

Rencontrer tous les inspecteurs et cadres des Directions départementales d’éducation (DDE) ainsi que les partenaires œuvrant dans le secteur éducatif au niveau des dix départements en vue de les informer et les sensibiliser face à leur rôle dans la prise de décision visant à améliorer le processus enseignement/apprentissage et de renforcer le système éducatif, a été l’objectif fondamental de ce déplacement à l’intérieur de la République.

De manière spécifique, observons-nous, il s’agissait aussi de présenter les résultats des écoles du département ayant pris part à l’évaluation nationale ; établir la différence entre les examens et l’évaluation des acquis scolaires ; expliquer le rôle de chaque acteur dans l’amélioration du processus de l’enseignement et de l’apprentissage ; faire la comparaison des résultats à différents niveaux communal et départemental ; responsabiliser les directeurs d’écoles face à l’amélioration des performances des enseignants dans leurs tâches quotidiennes ; sensibiliser  les directeurs d’écoles sur les retombées pédagogiques positives qui s’en suivront et donner à chaque directeur d’école son bulletin.

Après des échanges fructueux avec les animateurs et animatrices dépêchés sur le terrain à cette fin, les acteurs éducatifs en région se sont montrés satisfaits des rencontres. Ils sont désormais informés davantage de leur rôle par rapport à l’amélioration du processus enseignement/apprentissage, duquel le MENFP ne cherche que la qualité.

« Cette évaluation des acquis scolaires en 4e année fondamentale a été de toute importance après la décision de rendre non-officiels les examens de la 6e année. Ces résultats nous permettent de voir les décisions à prendre dans le secteur à tous les niveaux », a souligné Agénor Alcin, directeur de l’école nationale Grand Fond, une localité du Nord-Ouest.

L'opération de vulgarisation se poursuit à travers le pays. Le département du Centre sera touché le lundi 6 mai 2019 et l'Ouest le vendredi 10, suivant l’agenda élaboré à cette fin.   

Rappel édifiant

En date du 2 août 2014 sous l’administration du ministre Nesmy Manigat, rappelons-le, un arrêté présidentiel visant la réorganisation des établissements scolaires et l’amélioration de la qualité de l’éducation en Haïti a été adopté par le gouvernement de la République. Des mesures importantes ont émergé à partir d’observation et d’analyse de mauvais résultats affichés par les ressortissants du système. L’article 3 de cet arrêté présidentiel stipule : « En conformité avec le Décret du 30 mars 1982, portant réforme du système éducatif haïtien, l’évaluation des apprentissages en fin de 6e année fondamentale est assurée par les établissements scolaires à partir de l’année scolaire 2014-2015, le MENFP se chargeant de transmettre aux écoles des tests d’évaluation. Les décisions de fin d’année sont transmises à l’inspection scolaire selon les modalités et dans les délais fixés par l’administration. Le MENFP organise des évaluations nationales ciblées, à partir de la 4e année fondamentale sur les disciplines de base.»  Ainsi l’examen de la 6e année n’est plus officiel.

Pour assurer la mise en œuvre de cette mesure, le MENFP a décidé  il y a quatre ans, avec l’appui financier de la Banque interaméricaine de développement (BID) et le soutien technique de l’Association internationale pour l’évaluation du rendement scolaire (IEA) et l’Institut haïtien de formation en sciences de l'éducation (IHFOSED), de procéder à l'évaluation des acquis scolaires des élèves en 4e année Fondamentale dans les matières de base à savoir : mathématiques,  lecture (Créole et Français) en priorisant la compréhension.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Photos: Sadrac Théodore et Anderson Élien

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages