Des hommes armés rançonnent des citoyens pendant les manifestations de l'opposition

Sociéte
Typographie

 

 

L’insécurité est grandissante dans la commune de Pétion-Ville en cette période de paralysie des activités. Détaillants et riverains se font rançonner fréquemment par des hommes armés notamment à l’arme blanche  pendant les manifestations, a appris HPN. 

 

Ils étaient un groupe a défilé dans les rues, vendredi dernier, armés de couteaux, ils m’ont menacé et emporté ma vente a expliqué un marchand de pain trouvé sur la place St Pierre de Pétion-Ville. En effet, plusieurs cas de vols, notamment de motos, de téléphones ainsi que de pillages du commerce informel, ont été enregistrés à Pétion-Ville, dans le début de la soirée du 4 Octobre dernier, où une branche de la manifestation antigouvernementale avait choisi de finir sa course. Une journaliste qui faisait la couverture des événements, a d’ailleurs été menacée à l’arme branche par un homme qui voulait lui prendre son portable. 

 

Les résidents de la commune ne sont pas épargnés de ces attaques enregistrées notamment lors du passage des manifestations dans cette commune. Certains habitants rapportent que leurs domiciles sont parfois envahis par des gens qui n’hésitent pas à leur soutirer de l’argent.

 

"Ces jours-ci, je ne marche plus dans les rues avec mon portable, ni de portefeuille. Il y a deux semaines, une soi-disant manifestation allait passer, des hommes en ont profité de l’occasion pour rançonner les passants, notamment les jeunes femmes" témoigne une jeune fille dans la vingtaine.   

 

 

Ces pratiques se sont de plus en plus répandues et dénoncées par les citoyens. Ce lundi 7 Octobre, ce sont les résidents de Delmas 65, qui ont dénoncé des hommes armés qui traquaient les résidents pour les dépouiller.  

 

 

kERVENS OLIVIER

 

PHOTO : ARCHIVES

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages