Haïti-presse-Coronavirus-Couvre-feu : le gouvernement lève l'interdiction imposée aux journalistes

Presse
Typographie

 

 

 

 

 

 

 

Les journalistes détenteurs d’une carte de presse peuvent désormais circuler après huit heures du soir. Cette disposition prise cette par l'administration Moïse-Jouthe en Conseil des Ministres après plusieurs altercation survenues entre policiers et des journalistes qui travaillaient après 8h du soir.

 

 

 

En effet, dans un décret en date du 21 mai 2020, le gouvernement a rectifié le tir en rétablissant le droit des travailleurs de la presse qui " font partie des catégories professionnelles pouvant circuler librement aux heures de couvre-feu, comme c’est le cas pour les médecins, par exemple.

 

 

 

Un ouf de soulagement pour le secrétaire général de SOS journaliste, Guyler C. Delva, qui avait jugé cette décision gouvernementale "arbitraire et inconstitutionnelle.

 

 

 

“Le conflit n’était pas nécessaire. Nous recherchons de préférence l’harmonie, afin de lutter ensemble contre la pandémie de Covid-19”, a souligné celui qui s'érige en défenseur des journalistes.

 

 

 

Toutefois dans ce décret, le gouvernement prévient que " le couvre-feu est maintenu de 8h PM à 5h AM. Tout contrevenant encourt une amende de 3000 gourdes, cinq jours d’emprisonnement et 15 jours de travail d’intérêt général à déterminer par le Conseil municipal ”.

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages