Haïti-Intempéries : Le MICT a enrergistré 7 décès suite aux intempéries des 16 et 17 mai sur l’ensemble des départements d’Haïti

Environnement
Typographie

Les pluies intermittentes allant de modérées à fortes qui se sont abattues sur l’ensemble des départements d’Haïti notamment les 16 et 17 mai 2017, ont occasionné la mort de sept personnes dans les départements du Nord-Ouest, du Nord et de la Grand-Anse et provoqué des dégâts au niveau de l’habitat et de l’agriculture, a appris HPN dans une note du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales ( MICT).

 

 

À Port-de-Paix, une femme de 24 ans et une adolescente de 17 ans sont décédées en traversant des eaux sauvages à des endroits différents. Un homme de 49 ans a succombé dans les mêmes conditions à Saint-Louis du Nord.

 

 

Il est également à déplorer la mort de deux enfants en bas âges à Pestel, Département de la Grand-Anse, suite à des inondations dans la région. Aussi, dans le même département, à Beaumont, au niveau de la 3ème Section Mouline, localité Ganier, un jeune homme s’est noyé dans les eaux en crue de la rivière locale qu’il tentait de traverser et le corps sans vie d’une personne a été repêché dans la localité de Galette Potonier, 1ère section Jorgue matador, dans la commune des Irois.

 

 

Les recherches se poursuivent pour retrouver 19 pêcheurs portés disparus sur les côtes des Irois, Dame-Marie et  au large d’Anse d’Hainault, alors qu’une dizaine d’autres ont pu rentrer chez eux sain et sauf le jeudi 18 mai. Une personne est également portée disparue à Maniche.

 

 

En ces circonstances, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales présente ses sympathies aux familles et aux proches des disparus. Aussi, la Direction de la Protection civile du Ministère de l’intérieur,  note que la plupart de ces regrettables décès sont liés surtout au fait que des gens ont cherché à traverser des cours d’eau au moment des crues, ce en dépit des interdictions et des consignes y relatifs.

   

 

Face à la persistance des intempéries ayant entrainé la saturation des sols, les risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrain, sont accentués, a-t-on informé dans la note.

 

 

Le Ministère de l’Intérieur invite la population à maintenir la vigilance et à continuer de suivre les informations autour de l’évolution des conditions métrologiques.

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages